St-Malo de Beignon. Inauguration: un discours très instructif…

Maire de Saint-Malo de Beignon et conseillère départementale, Marie-Hélène Herry a toujours le sourire. Ce qui ne l’empêche pas d’asséner régulièrement quelques coups de griffes. Ce qu’elle a fait, vendredi soir lors de l’inauguration de plusieurs chantiers d’aménagements de la commune. Création d’une voie nouvelle, d’un cheminement doux, d’une aire de jeux multigénérationnelle… Ces travaux améliorent considérablement la vie quotidienne des habitants. Mais, ce ne fut pas sans mal. Ce que Marie-Hélène Herry pensait être un chantier quasiment bouclé lorsqu’elle a été élue maire, s’est avéré être un long chemin de croix semé d’embuches. Les embuches… c’est à dire les lourdeurs de l’administration et la logique parfois tortueuse des règlements. Marie-Hélène Herry est pugnace et, toujours armée de son sourire, elle a eu raison de ces obstacles. Mais « elle a pris des notes » et elle a visiblement gardé une dent contre ceux qui lui ont compliqué la vie. Et, vendredi soir, il y a des oreilles qui ont du siffler dans quelques bureaux obscurs. Face au nouveau préfet Patrice Faure qui avait fait une parenthèse dans ses vacances pour venir couper le ruban inaugural, elle a raconté dans son discours, par le menu et sans langue de bois, ce qu’elle appelle « des anecdotes ». Un récit un peu piquant -ou vivifiant, c’est selon- qui a le mérite de dépeindre avec une précision digne du mouvement des hyperréalistes le parcours d’un projet local dans la moulinette administrative quel que soit son niveau. Paul Molac, le député et conseiller régional, toujours prompt à pourfendre cette administration pointilleuse a d’ailleurs été prié de passer aux travaux pratiques en allant se battre pour que la Région revienne sur la baisse d’une une subvention promise. Toujours avec un grand sourire, Marie-Hélène Herry lui a glissé qu’elle comprenait mal pourquoi certaines associations avaient droit à des aides plus importantes que cette subvention…

Au préfet, elle a adressé quelques recommandations. Par exemple que l’Etat paye les études qu’il impose dans ces dossiers… On le sait bien, les discours, c’est souvent imbuvables et pétris de formules incompréhensibles. Ben, celui de Marie-Hélène Herry était certes un peu long, mais il s’écoute sans déplaisir. Il permet aussi de mieux comprendre pourquoi la fonction d’élu suscite de moins en moins d’intérêt. Une pièce à ajouter au dossier qui s’épaissit un peu plus chaque jour sur ce sujet…

On vous propose de revivre en vidéo la description et l’inauguration des travaux d’aménagement et ce discours assez édifiant, prononcé devant un parterre de personnalités et entre autres: le nouveau préfet Patrice Faure, donc qui procédait à sa première inauguration, Paul Molac , député du Morbihan, Muriel Jourda, Sénatrice, Jean-Luc Bléher, Président de la communauté de communes… A noter la présence du bagad de Malestroit qui a animé la visite inaugurale.

 


'St-Malo de Beignon. Inauguration: un discours très instructif…' a 1 commentaire

  1. 8 septembre 2019 @ 21 h 48 min HERRY

    Merci beaucoup Jacky pour ce bel article et cette inauguration partagée !! La presse joue un rôle primordial dans la diffusion des informations. Bien entendu, compte tenu de la longueur, vous avez coupé, ce que je comprends parfaitement. J’ajoute donc ici quelques remerciements : très chaleureusement MERCI à M. le Préfet de région, Christophe MIRMAND, Messieurs GOULARD et GICQUEL du conseil départemental pour la subvention octroyée ainsi que ma famille et mes amis qui font preuve de soutien et de compréhension face à un emploi du temps chargé et souvent mon peu de disponibilité. 🙂

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.