Morbihan. Coquillages: nouvelles zones interdites à la pêche

Les analyses effectuées par le laboratoire départemental d’analyses du Morbihan sur les coquillages ont révélé un taux de toxines lipophiles supérieur au seuil de sécurité réglementaire dans plusieurs secteurs.
« En conséquence, un arrêté préfectoral portant interdiction temporaire de pêche, du ramassage, du transport, de la purification, de l’expédition, du stockage, de la distribution, de la commercialisation et de la mise à la consommation humaine de tous les coquillages sauf les huîtres a été pris ce jour en provenance de la zone suivante :
– la baie de Pont Mahé,
Par ailleurs, un arrêté préfectoral portant interdiction temporaire de pêche, du ramassage, du transport, de la purification, de l’expédition, du stockage, de la distribution, de la commercialisation et de la mise à la consommation humaine de tous les coquillages a été pris ce jour en provenance de la zone suivante :
– la côte de la Mine d’Or (Le Maresclé)
Enfin, un arrêté préfectoral portant interdiction temporaire de pêche, du ramassage, du transport, de la purification, de l’expédition, du stockage, de la distribution, de la commercialisation et de la mise à la consommation humaine de tous les coquillages sauf les palourdes a été pris ce jour en provenance des zones suivantes en rivière d’Etel:
– Bras de Nostang,
– Anse de Kérihuelo,
– Anse du Listrec,
– La Côte,
– Beg Er Vil,
– Anse du Sach.
Sont maintenues les interdictions pour :
1) – tous les coquillages sauf les coques et palourdes par arrêté préfectoral du 6 juin 2019 modifiant l’arrêté préfectoral du 23 mai 2019 pour les zones situées dans l’estuaire de La Vilaine :
– la baie de Kervoyal,
– l’embouchure de la Vilaine,
– la baie de Vilaine,
– l’étier de Billiers.

2) – tous les coquillages sauf vernis par arrêté préfectoral du 29 mai 2019 (l’arrêté préfectoral du 16 mai 2019 est remplacé par l’arrêté préfectoral du 29 mai 2019) pour les zones suivantes :
– la zone du large,
– la bande côtière de Belle-île,
– la bande côtière et la zone de parcs de l’île de Houat,
– la bande côtière de l’île de Hoëdic,
– la bande côtière des côtes de Saint Pierre Quiberon et Quiberon (sauf côté baie),
– la bande côtière et la zone de parcs de l’île de Groix,
– la bande côtière entre La Laïta et la rivière d’Etel

3) les tellines par arrêté préfectoral du 29 mai 2019 pour la zone Baie d’Etel – bande côtière entre la rivière d’Etel et Penthièvre

4) tous les coquillages par arrêté préfectoral du 23 mai 2019 pour les zones suivantes :
– la rivière de La Laïta,
– le littoral damganais (côté océan),

Ces interdictions s’appliqueront jusqu’au rétablissement d’une situation sanitaire satisfaisante.
Pour tous renseignements, consulter la carte sanitaire du statut des zones de production à l’adresse suivante : www.atlas-sanitaire-coquillages.fr/statuts, ou contacter les services de la direction départementale des territoires et de la mer- délégation à la mer et au littoral (02 56 63 75 30).
Toute l’information sur la mer et le littoral dans le Morbihan à l’adresse suivante : www.morbihan.gouv.fr/Politiques-publiques/Mer-littoral-et-securité-maritime. »

 


'Morbihan. Coquillages: nouvelles zones interdites à la pêche' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.