Morbihan. Pêche: le point sur les interdictions

A la suite de la présence de toxines lipophiles sur une partie du littoral morbihannais, de nouvelles interdictions ont été prononcées par la préfecture.

Voici le point de la situation au 6 juin 2019:

« En raison de la contamination de coquillages par des toxines lipophiles phytoplanctoniques, (phytoplanctons naturels se développant dans des conditions météorologiques favorables), des interdictions de pêche, du ramassage, du transport, de la purification, de l’expédition, du stockage, de la distribution, de la commercialisation et de la mise à la consommation humaine ont été prononcées par le préfet du Morbihan, pour :

1) tous coquillages par arrêté préfectoral du 6 juin 2019 pour la petite mer de Gâvres,

2) tous coquillages, sauf les huîtres et les palourdes par arrêté préfectoral du 6 juin 2019 pour les zones suivantes situées en rivière de Pénerf :
– Etier de Kerboulicot,
– Etier de Caden,
– Etier de Sainte Anne,
– Etier de l’Epinay,
– Chenal d’Ambon,
– Rivière de Pénerf,
– Embouchure de la rivière de Pénerf,
– Claires du Pont Neuf,
– Rivière de Pénerf,

3) tous les coquillages, sauf les coques et les palourdes par arrêté préfectoral du 6 juin 2019, modifiant l’arrêté préfectoral du 23 mai 2019 pour la zone de La Vilaine : baie de Kervoyal, embouchure de La Vilaine, baie de la Vilaine.

4) tous les coquillages, sauf les huîtres par arrêté préfectoral du 6 juin 2019, pour la baie de Pont Mahé.

Sont maintenues les interdictions pour :
5) tous les coquillages sauf vernis par arrêté préfectoral du 29 mai 2019 pour les zones suivantes :
– la zone du large,
– la bande côtière de Belle-île,
– la bande côtière et la zone de parcs de l’île de Houat,
– la bande côtière de l’île de Hoëdic,
– la bande côtière des côtes de Saint Pierre Quiberon et Quiberon (sauf côté baie),
– la bande côtière et la zone de parcs de l’île de Groix,
– la bande côtière entre La Laïta et la rivière d’Etel

6) tous les coquillages par arrêté préfectoral du 23 mai 2019 pour les zones suivantes :
– la rivière de La Laïta,
– le littoral damganais (côté océan),
– la côte de la Mine d’Or.

Ces interdictions s’appliqueront jusqu’au rétablissement d’une situation sanitaire satisfaisante.

Pour tous renseignements, consulter la carte sanitaire du statut des zones de production à l’adresse suivante : www.atlas-sanitaire-coquillages.fr/statuts, ou contacter les services de la direction départementale des territoires et de la mer- délégation à la mer et au littoral (02 56 63 75 30). »


'Morbihan. Pêche: le point sur les interdictions' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.