OBC. Quel avenir pour l’étang de St Malo de Beignon?

L’étang de Saint-Malo de Beignon pourrait-il disparaître? Cette hypothèse inquiète les élus de l’Oust à Brocéliande qui ont affirmé jeudi soir lors de la réunion du conseil communautaire la nécessité de conserver cet étendue d’eau. Mais ils ne sont pas maîtres du jeu…

L’affaire est un peu complexe à expliquer mais elle ne concerne pas que cet étang. La loi prévoit en effet que les étangs qui n’ont pas d’existence juridique n’ont pas leur place dans l’environnement local et doivent disparaître. En règle générale cette mesure prend effet lorsque l’étang en question est vidé soit pour entretien ou est comblé par envasement. Le propriétaire de l’étang se voir alors interdire le remplissage de l’étang. Les seuls étangs qui échappent à cette règle sont ceux qui sont antérieurs à la révolution Française. Ceux-là sont réputés avoir une existence juridique.

Mais de nombreux plans d’eau ont été crée artificiellement au cours des décennies précédentes, sans qu’ils soient déclarés. C’est le cas de l’étang de Saint-Malo de Beignon sur lequel pèse donc une été de Damoclès. D’autant que pour enrayer une maladie qui affecte les carpes de cet étang, la maladie du sommeil, il est possible que l’OBC soit obligée de le vider. Les élus savent bien que s’ils prennent cette mesure, ils courent le risque de se voir interdire la possibilité de le remplir à nouveau. Perspective qu’ils refusent. « On a absolument besoin de cet étang… », affirme le président de l’OBC, Jean-Luc Bléher. D’autant que la communauté de communes à débloqué 600 000 euros pour effectuer des travaux de rénovation sur la base de loisirs qui se trouvent autour de l’étang. Les professionnels qui y sont installés s’inquiétent aussi.

Les élus aimeraient avoir des assurances de la préfecture. Mais pour l’instant, cette dernière reste silencieuse…

Ecoutez les échanges autour de cette question délicate:

 


'OBC. Quel avenir pour l’étang de St Malo de Beignon?' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.