Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de GUER / Réminiac / Projet alimentaire territorial. L’OBC surpris par le retrait de Ploërmel communauté

Réminiac

Publié le 28 mai 2021

Projet alimentaire territorial. L’OBC surpris par le retrait de Ploërmel communauté

Ploërmel septembre 2020. Les représentants des 5 EPCI rassemblés pour lancer le projet alimentaire territorial aux côtés de la chambre d’agriculture

L’information a surpris les délégués des communes membres de l’Oust à Brocéliande communauté. En marge du vote d’une subvention destiné au PAT (projet alimentaire territorial), jeudi soir lors de la réunion du conseil communautaire, Alain Launay rapporteur du dossier a indiqué que Ploërmel communauté a décidé de se retirer de ce projet, mais sans pouvoir apporter d’explications précises à cette décision (voir notre vidéo).

Pour mémoire, ce projet avait été lancé en grandes pompes lors d’une réunion qui s’était tenue à la salle des fêtes de Ploërmel sous l’égide du sous-préfet de Pontivy en septembre 2020.  Cinq communautés de communes du Morbihan (Centre Morbihan communauté, De l’Oust à Brocéliande communauté, Loudeac communauté Bretagne centre; Ploërmel communauté; Pontivy communauté) avaient alors décidé de s’unir avec le soutien de la chambre d’agriculture, pour mettre en place un programme répondant notamment aux objectifs fixés par la loi Egalim. Il s’agissait en résumé de développer l’approvisionnement en produits locaux des restaurants collectifs. L’idée générale de ce projet repose sur le principe qu’à plusieurs, l’objectif serait plus facile à atteindre.

Six mois plus tard, Patrick Le Diffon, le président de Ploërmel communauté fait un constat pragmatique et tranché: pas assez efficace. « Le projet porte sur un territoire très étendu. Suite à cette réunion on n’a pas vu grand chose se faire », constate Patrick Le Diffon. « Ce concept n’est pas assez efficace on veut passer au concret », ajoute-t-il, décrivant la structure mise en place un peu comme une usine à gaz. « Quand on regarde le bilan, on constate qu’il n’y a pas eu un tiers des actions fléchées qui ont été réalisées. Je pense que ce projet manque de pertinence. Il serait plus efficace de travailler entre les communes qu’entre plusieurs intercommunalités. Nous allons lancer une véritable réflexion à notre niveau », souligne le président de Ploërmel communauté. Il insiste pourtant sur la volonté des élus locaux de mettre quelque chose en place au niveau de l’intercommunalité pour assurer l’approvisionnement des restaurants collectifs avec des produits locaux en travaillant toujours en collaboration avec la chambre d’agriculture

Ce n’est pas l’avis de l’OBC, Alain Launay ayant expliqué devant les délégués avoir tenté de retenir Ploërmel communauté justement en pensant que le fait d’être à plusieurs lui semblait un gage de réussite.

Ecoutez cette intervention lors du conseil de l’OBC, jeudi soir:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires