Le Roc-Saint-André. 8 mai 45: émotion et simplicité

En présence de la FNACA et de son président, Marcel Emeraud, des Portes-Drapeaux et anciens combattants ainsi que des élus et de nombreux enfants et habitants de la commune, la cérémonie du 8 mai s’est déroulée avec beaucoup d’émotions et de simplicité au Roc-Saint-André, commune déléguée du Val d’Oust.
Après le discours de Monsieur Emeraud, Nathalie Geffroy, adjointe a lu l’ordre du jour n°9 du 9 mai 1945, signé du général d’armée de Lattre de Tassigny. Les enfants ont ensuite récité Le Chant des Partisans avant que Florence Prunet, maire déléguée du Roc Saint André, donne lecture du message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées. Elle a conclu en insistant sur l’importance du devoir de mémoire pour la jeunesse, sur les valeurs de Démocratie et de Liberté. « Ces valeurs sont essentielles. Il s’agit d’un combat quotidien qui exige des citoyens informés, conscients, responsables et déterminés, qui suppose de la tolérance et un désir farouche de solidarité, une capacité à aller au-delà des divergences. Il appelle à ce que rien ne soit jamais fait qui affaiblisse la Démocratie en noircissant son image. Ce combat, chacun à notre place, nous le menons et nous n’avons pas le droit de le perdre ».
La cérémonie s’est achevée par un moment de convivialité et de partage avec le vin d’honneur.

Dans le même temps, une autre cérémonie commémorative se déroulait à la Chapelle-Caro, autre commune déléguée du Val d’Oust

Revivez la cérémonie en images:


'Le Roc-Saint-André. 8 mai 45: émotion et simplicité' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.