Ploërmel. Le conseil communautaire prend en main le crématorium

Le conseil de Ploërmel communauté a décidé ce jeudi soir de prendre la compétence « étude création et gestion d’un crématorium ». Cette décision s’inscrit dans le prolongement de l’avertissement lancé lors de la dernière réunion par Patrick Le Diffon, président de Ploërmel communauté à l’encontre de la commune du Val d’Oust. Cette dernière a déjà lancé un projet de construction d’un crématorium financé par l’intermédiaire d’une société d’économie mixte (SEM) il y a 4 ans.

Hors, l’existence de ce projet a fait échouer l’autre projet qui avait été lancé à la même époque sur Ploërmel. depuis le dossier du Val d’Oust s’est trouvé confronté à de multiples difficultés et se trouve aujourd’hui dans l’impasse. Lors de la réunion du mois de novembre, Patrick Le Diffon s’était inquiété de cette situation évoquant le risque pressant qu’un autre territoire s’empare de ce projet de crématorium. Cet équipement est en effet pertinent dans cette partie du département. « Le besoin sociétal d’un tel équipement dans le pays de Ploërmel et dans l’Est morbihannais est sans doute très avéré et il est fort dommage que ce projet soit ainsi tout a fait bloqué », commente Patrick Le Diffon qui estime « parfaitement utile de tout mettre en oeuvre pour relancer les opérations ». Il révèle en effet l’existence d’un autre projet dans le secteur d’Allaire.

En novembre, Ploërmel communauté a pris la décision de principe de rendre la collectivité compétente pour créer et gérer un crématorium. Ce jeudi soir, le conseil a pris officiellement cette compétence. Une décision qui s’assortit d’une précision de taille: il s’agit d’une opération nouvelle qui exclut toute implication financière de Ploërmel communauté dans la société d’économie mixte du Val d’Oust. Patrick le Diffon donne lecture d’un courrier émanant de la SEM et demandant à Ploërmel communauté de surseoir à sa décision en évoquant de nouvelles pistes. Dans cette lettre Michel Guégan, pdg de la SEM et maire du Val d’Oust, demande que Ploërmel communauté reprenne les deux tiers des parts des actionnaires affirmant qu’il s’agit d’une obligation légale.Patrick Le Diffon propose une alternative: le lancement d’un appel à projets auquel les communes qui le souhaitent pourraient concourir. Cette solution a été rejetée à l’unanimité et Ploermel communauté a décidé la prise de compétence moins une voix contre et deux abstentions.

Tous les conseils municipaux de Ploërmel communauté doivent désormais se prononcer à leur tour sur cette décision dans les 3 mois qui viennent pour qu’elle devienne définitive.

Voir les débats sur ce sujet sur notre vidéo du conseil communautaire (a partir de 2 h 07mn) en cliquant ici

 

 


'Ploërmel. Le conseil communautaire prend en main le crématorium' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.