Josselin. Voeux: pas de « mal de maire » en 2019

« Et pour moi, en 2019, soyez sans crainte! pas de mal de maire en  vue ». C’est par cette élégante formule que le maire de Josselin, Joseph Séveno, a rappelé en clôture de ses voeux qu’il ne briguera pas un autre mandat lors des prochaines échéances électorales de 2020. En attendant, la liste des projets est encore longue pour les mois qui viennent à Josselin. Mais c’est par la présentation d’un film diffusé sur la télévision américaine évoquant la vie d’un soldat américain que la soirée a débuté. « Tout en montrant qu’une télévision américaine fait connaître Josselin aux Etats-Unis, cela me permet de rappeler que nous avons la chance d’habiter un magnifique Pays qui s’appelle la France qu’on nous envie non seulement pour nos paysages mais aussi pour nos institutions, notre démocratie, notre couverture sociale, nos solidarités, si imparfaites soient-elles. De rappeler que ce riche héritage, nous le devons au courage des générations qui nous ont précédés et qui ont fait leur devoir avant tout… », commentait Joseph Séveno qui s’exprimait devant une salle comble au premier rang de laquelle se trouvait le sous-préfet de Ploërmel-Pontivy, Mikael Doré. La présentation des finances de la ville montre une fois de plus une certaine exemplarité que résume peut-être un chiffre: un taux de subventions supérieur à 40 % des projets alors que la moyenne des autres villes s’établit à moins de 15%!

Et 2019 s’ouvre avec une belle série de projets dont le maire a défini la visée générale: « renforcer l’image de Josselin et sa renommée comme étant un beau village de France qui rebichonne et qui s’adapte à ce nouveau développement rural du XXIè siècle ». Plus concrètement, cette action menée de concert avec Ploërmel communauté et d’autres partenaires se décline selon trois grands axes: économie et tourisme; urbanisme et accueil de nouvelles populations, transition écologique et bien-être. L’année 2019 verra donc la poursuite des études concernant cinq dossiers représentants un investissement de 100 000 euros et de treize chantiers (pour 2 millions d’euros).

Les dossiers à l’étude: la liaison routière Bellevue-rue des Forges avec Forges de Lanouée; parking du 18 juin et nouvelle voirie d’accès à l’hôpital; extension de la résidence Hameau de Bellevue; faisabilité et opportunité d’un nouveau port et d’une base nautique fluviale; l’adaptation et l’extension de la station d’épuration pour répondre au développement des entreprises et à l’accroissement de la population.

Les treize chantiers concernent les Vitraux de la basilique, l’extérieur et l’intérieur de la Chapelle de la congrégation, la rénovation de la mise en lumière de la façade sud du château, la mise en lumière de l’intérieur de la basilique, la rénovation du chemin des Cruyères (partie sud); la rénovation de la toiture de la chapelle Saint-Martin; la réorganisation du stationnement autour de la chapelle Saint-Martin, la création d’une visite numérique autour du petrimoine bâti, la valorisation de l’attractivité du Bois d’Amour en tant qu’espace intergénérationnel de bien-être, de santé et de biodiversité; la création d’une station de relevage rue Glatinier pour l’accueil d’une nouvelle entreprise à la Rochette; le lancement du gîte d’étape avec Ploërmel communauté, rue Saint-Nicolas; le raccordement des bâtiments municipaux au Très haut débit en fin d’année et divers travaux d’accessibilité et de sécurité.

Vol d’hirondelles. Dans une belle allégorie, Joseph Séveno invitait les josselinais(e)s à se réjouir: « au-dessus de nous volent de belles hirondelles, annonciatrices de la belle saison ». Les résultats du recensement révèlent en effet que Josselin vient de passer la barre des 2500 habitants, un plus grand nombre de maisons se rénovent. Sur le plan économique, une entreprise (JPA) est classée dans le top 10 du Morbihan en nombre d’emplois et « bientôt une seconde classée dans le top 10 va nous rejoindre » tandis que « 2 à 300 emplois seront à renouveler d’ici 5 ans dans notre tissu économique sans compter la consolidation de l’emploi à l’hôpital ». La santé justement « nous ne sommes pas à plaindre », estime le maire constatant que de jeunes spécialistes s’intéressent à nouveau à l’hôpital de Ploërmel grâce au groupement créé avec le CHBA de Vannes « une bonne chose », selon Joseph Séveno. Evoquant la situation sociale générale, il estime « essentiel que notre nation retrouve le moral, un idéal autre que le seul matériel, de vraies valeurs pour contrer les faux-prophères qui encombrent les médias et les réseaux dits sociaux, nous tourneboulant un peu plus chaque jour ». Un message à mettre en parallèle avec la conclusion du maire: « le cap de mon action reste le même avec l’équipe municipale que je remercie: être un maire viviglant, bienveillant et ferme pour préparer l’avenir sans renoncer aux nécessités du présent ».

Invité à clôre la soirée, le sous-préfet, Mikaeël Doré l’a qualifiée « d’entousiasmante », soulignant la « bonne tenue » des finances publiques et le travail « bien fait ». Evoquant les troubles sociaux du moment, il a reconnu les difficultés que connaissent les zones rurales mais a dénoncé les violences « inadmissibles » et relativisé le pessimisme ambiant. « Nous sommes dans un pays où il ne fait pas si mauvais que ça de vivre », a-t-il déclaré.

Remise de la médaille régionale, départementale et communale d’argent (20 ans) à:

Anne-Françoise JEGAT, en charge de l’état civil et des élections,
Alain HIVERT, directeur des services techniques

Les Maisons fleuries:


'Josselin. Voeux: pas de « mal de maire » en 2019' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.