Accueil / Oust à Brocéliande / Ruffiac. Le salon de coiffure, une reprise prometteuse

Oust à Brocéliande

Publié le 4 décembre 2018

Ruffiac. Le salon de coiffure, une reprise prometteuse

Non seulement il reste ouvert, mais en plus le salon de coiffure de Ruffiac repart pour une nouvelle aventure pleine de promesses. Un dossier exemplaire qui apporte une bouffée d’optimisme. Nous avions relayé l’appel lancé par le maire de Ruffiac Thierry Gué et le président de l’Oust à Brocéliande communauté, Jean-Luc Bléher en mars dernier pour tenter de sauver le salon de coiffure. 

Les propriétaires de ce salon, Patrick et Odile Lorand cherchaient désespérément depuis trois ans un repreneur, sans succès. Et pourtant leur affaire tournait bien avec une clientèle fidèle… En cette année 2018, ils avaient décidé de faire valoir leurs droits à la retraite, quitte à mettre définitivement la clé sous la porte. C’est là que la communauté de communes est intervenue pour tenter une opération de la dernière chance en médiatisant l’affaire. L’initiative était la bonne puisque c’est grâce aux articles de presse que tout s’est débloqué. Car à quelques centaines de mètres du salon, Karine Trémélo, une habitante de Ruffiac réfléchissait à se mettre à son compte. Employée dans un salon de Ploërmel, son projet n’était pas tout à fait mûr, mais ce sont ses amis qui lui ont transmis l’article, la poussant à se lancer.

“Tout s’est précipité. J’ai pris contact avec les propriétaires du salon, puis avec la chambre de métiers, et l’Oust à Brocéliande communauté. Tous m’ont épaulé, soutenu pour faire avancer mon dossier…”, explique Karine Trémelo. La machine était lancée et quelques semaines plus tard, la jeune femme pouvait commencer des travaux de réfection et de modernisation du salon pour, le 13 novembre dernier, ouvrir enfin ses portes. Et la clientèle est au rendez-vous. Celle qui fréquentait précédemment le salon mais aussi celle que suivait Karine Trémelo. L’affaire tourne déjà bien et une première employée est attendue la semaine prochaine….

Ce projet a aussi séduit le comité d’Initiative Pays de Ploërmel qui lui a accordé un prêt d’honneur. Ce mardi après-midi Pierre Payoux, le président d’IPP est venu remettre officiellement le chèque de 4000 euros à la nouvelle coiffeuse de Ruffiac en présence de Thierry Gué, le maire. Ce dernier arborait un large sourire, tout heureux de voir une nouvelle activité se pérenniser sur sa commune.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires