OBC. Le partenariat avec Initiative Pays de Ploërmel renouvelé

De gauche à droite: Alain Launay, Jean-Luc Bléher et Pierre Payoux

Petite cérémonie symbolique, ce jeudi après-midi au siège de l’OBC à Malestroit. Le président de la communauté de communes, Jean-Luc Bléher accompagné d’Alain Launay, vice-président de l’OBC en charge de l”économie et Pierre Payoux, président de la plateforme Initiative Pays de Ploërmel ont signé une convention renouvelant le soutien apporté par l’OBC à la plateforme. Celle ci soutient la création et la reprise d’entreprises en octroyant des prêts d’honneur dont le montant varie en fonction du projet, sans intérêts, aux porteurs de projet. Chaque dossier fait l’objet d’une analyse approfondie par un jury d’experts du monde de l’entreprise ou des banques. Le fait d’être retenu par la plateforme facilite souvent l’octroi d’aides complémentaires  de la part des organismes bancaires qui se réfèrent à la procédure d’étude très professionnelle mise en place par IPP. Le bilan de la plateforme démontre la pertinence de son jugement puisqu’au bout de 3 ans, 95% des entreprises qu’elle a aidées existent toujours, alors que ce taux n’est que de 75% au niveau national. L’autre élément intéressant, qui émerge cette année, c’est le fait que 52% des dossiers sont présentés par… des femmes et c’est une première!

De l’Oust à Brocéliande Communauté a décidé de verser cette année une subvention de 24 000 euros à IPP, objet de la convention signée jeudi après-midi. “Cette aide booste la création d’entreprise, c’est indéniable et leur permet de bénéficier de soutiens importants. C’est une sécurité. C’est un dispositif dont l’efficacité repose en grande partie sur l’engagement de Pierre Payoux et de son équipe, des bénévoles et des parrains qui accompagnent les porteurs de projets…”, insiste Jean-Luc Bléher.


'OBC. Le partenariat avec Initiative Pays de Ploërmel renouvelé' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.