Ploërmel. La nouvelle résidence seniors créera une vingtaine d’emplois

Il manque une résidence seniors à Ploërmel. C’est le constat fait par la municipalité de Ploërmel qui s’est donc mis à la recherche d’une solution avec d’abord la nécessité de trouver un terrain sur lequel une telle résidence pourrait voir le jour. « Il nous a semblé que le terrain des anciens services techniques de la ville pouvait être adapté, du fait de sa proximité avec le centre-ville, à ce type d’équipement », expliquait Jacques Mikusinski, jeudi soir lors du conseil municipal. Il fallait ensuite trouver le constructeur potentiel. « Nous avons contacté par courrier une dizaine de sociétés spécialisées dans ce type de réalisations, environ la moitié s’est intéressée au dossier, et trois nous ont fait des propositions », relate l’élu.

Au final, c’est la proposition de la société « Reside Plus » qui a été retenue. Cette société, spécialisée dans la résidence urbaine avec services, a réalisé et exploite plus de 230 résidences sur l’ensemble du territoire français soit plus de 27 000 logements soit sous la forme de résidences pour étudiants, d’affaires ou pour seniors sous la marque Les Girandières. « Ce promoteur immobilier présente l’intérêt d’exploiter lui-même ses résidences et d’en réaliser la gestion financière et patrimoniale », souligne le rapporteur.

Le projet retenu pour Ploërmel porte sur la création d’un ensemble de 90 logements de type T1 ou T2. Ce sont des meublés qui s’adressent à des personnes autonomes qui sont entourées d’un personnel compétent avec une présence 7/7 jours et 24/24 heures. Les résidents bénéficient d’une offre de services de type petite restauration avec livraison à domicile, aide aux gestes de la vie quotidienne, suivi de santé, ménage, entretien du linge, petits travaux de bricolage, assistance administrative et transport de proximité. Il devrait déboucher sur la création d’une vingtaine d’emplois.

C’est une opération qui présente plusieurs avantages. Elle étoffe l’offre de logements pour les personnes âgées mais s’inscrit aussi dans une stratégie visant à « rationaliser le patrimoine immobilier de la commune » et à rechercher « des sources de financements dans un cadre budgétaire contraint ». En clair, la commune se sépare de bâtiments désaffectés -les services techniques sont désormais installés dans le parc d’activité du Bois Vert- et récupère le montant de la vente du terrain d’une surface de 6000 m2 environ, soit 520 000 euros. L’acquéreur prend à sa charge la démolition des bâtiments existants et leur désamiantage.

 


'Ploërmel. La nouvelle résidence seniors créera une vingtaine d’emplois' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.