Ploërmel – Guer. La première journée défense et citoyenneté aux écoles de Saint-Cyr

Une cinquantaine de jeunes agés de 17 ans de la région de Ploërmel-Guer ont vécu ce mercredi une expérience inédite en participant à leur Journée Défense et Citoyenneté. Pour la première fois depuis que cette journée existe, elle s’est déroulée aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan la grande école du commandement de l’Armée de Terre. Un cadre prestigieux et une opportunité unique pour ces jeunes de découvrir l’univers des professions militaires. Car ce jeudi se déroulaient à Saint-Cyr les BIFOGS, traduisez bureaux d’information des fonctions opérationnelles de la gendarmerie et des services. Il s’agit d’une opération au cours de laquelle chaque spécialité de l’Armée est représentée sur un stand. Une sorte de salon des carrières militaires qui s’adresse aux jeunes élèves-officiers qui peuvent ainsi découvrir les différentes filières qui s’offrent à eux et en connaître toutes les spécificités en échangeant avec des lieutenants d’application qui tiennent ces stands. Un contact qui leur permet de confirmer leur choix.

Les jeunes reçus dans le cadre de la JDC ont pu s’insérer dans ce dispositif puisqu’ils ont été accueillis dans ce BIFOG découvrant ainsi les carrières militaires dans ce qu’elles ont de plus professionnel. « Le général Labuze qui commande les écoles a accepté de nous accueillir. C’est une opportunité que nous avons saisie, qui est rarissime », explique le capitaine de vaisseau, Laurent Gallard directeur de l’établissement du service National Nord-Ouest qui rayonne sur un grand quart du pays de la Normandie aux Pays de la Loire en passant par la Bretagne.

Outre cette occasion exceptionnelle de découvrir l’univers prestigieux des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, les jeunes ont eux la chance de bénéficier de la proximité de cette journée décentralisée. En temps normal, ils auraient du se rendre à Vannes. Les JDC ont succédé aux fameux « trois jours », supprimés en même temps que le service militaire, il y a 20 ans. Cette journée est obligatoire et concerne environ 800 000 jeunes Français, garçons ou filles, chaque année. C’est un moment privilégié de rencontre entre les jeunes et les armées qui met beaucoup l’accent sur la notion de citoyenneté. « Au cours de cette journée, nous leur expliquons la nécessité d’une défense nationale et sa place dans la Nation, mais aussi ce que représente le fait d’être Français, les droits et les devoirs qui en découlent… », détaille le capitaine de vaisseau.

Cette journée est aussi une occasion unique d’évaluer les acquis fondamentaux de la langue française et de repérer les jeunes en difficultés. Et cela commence dès la prise en charge du groupe au moment de remplir la fiche d’accueil. La détection de ces difficultés peut déboucher sur un entretien complémentaire qui est l’occasion d’une analyse plus poussée et surtout de donner des indications pratiques, d’orienter le jeune vers les services adaptés pour lui permettre de surmonter ces difficultés.  « Chaque année, 11% des jeunes sont détectés en situation d’illettrisme et sont dirigés vers des organismes spécialisés, comme les missions locales… », explique encore Laurent Gallard.

Cette journée est plutôt appréciée des jeunes qui la juge intéressante pour 66 % et déclarent pour 72% qu’elle a amélioré l’image qu’ils avaient des armées.

 

 

 


'Ploërmel – Guer. La première journée défense et citoyenneté aux écoles de Saint-Cyr' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.