OBC. Transfert du musée : la justice tranchera le différend avec Malestroit

C’est donc la justice qui fixera le montant des charges que devront payer les communes de Malestroit et Saint-Marcel dans le cadre du transfert du Musée de la Résistance à la communauté de communes. Le sujet avait suscité une vive polémique depuis les élections de 2014 entre Malestroit, Saint-Marcel et l’ex CCVOL et donné lieu à de multiples rebondissements. L’ex-CCVOL avait demandé un rapport à la cour des comptes qui avait estimé que le montant minimum de la somme à la charge de Malestroit et Saint-Marcel devait être de 31 000 euros. Finalement l’ex-CCVOL en avait fixé le montant à 26 000 euros juste avant la fusion avec ses deux intercommunalités voisines.

Nouvelle communauté de communes, nouvelle CLECT (commission locale d’évaluation des charges transférées) présidée par Pierre Roussette, vice-président de l’OBC(Oust à Brocéliande Communauté) chargé des finances. Celle-ci s’est réunie il y a quelques jours pour examiner différents dossiers dont celui des charges liées au transfert du musée devant être supportées par Malestroit et Saint-Marcel.

Nouvelle CLECT, mais toujours les mêmes divergences. Pierre Roussette explique ce soir que cette nouvelle CLECT a proposé de ramener à 20 000 euros la somme à la charge de Malestroit et Saint-Marcel donc de faire un effort en direction de ces deux communes. Il a fustigé l’attitude jusqu’au-boutiste du maire de Malestroit, Bruno Gicquello qui est arrivé avec une proposition à environ 11 000 euros en refusant toute discussion.

Vous pouvez revivre les nombreux échanges qui se sont déroulés ce jeudi soir lors de la réunion de l’OBC pour apprécier les positions des uns et des autres. L’OBC a approuvé la décision de la dernière CLECT qui a refusé par 19 voix sur 23, la proposition minimaliste de Malestroit. En conséquence c’est la dernière décision de l’ex-CCVOL (environ 26 000 euros) qui est exécutoire.

Jean-Luc Bléher, le président de l’OBC a donc pris acte de cette situation de blocage, renvoyant à la justice le soin de trancher définitivement cette affaire. Une issue qui pourrait coûter cher à Malestroit mais aussi à Saint-Marcel qui devra payer la même somme. « Si le tribunal vous donne raison, tant mieux pour vous, mais sinon vous devrez payer le montant qu’il fixera… », avertit Pierre Roussette. Il faut espérer pour les contribuables malestroyens que la municipalité de Malestroit, épaulé par son armada d’avocats, a bien bétonné son dossier. Sinon la note pourrait être salée.

Débat à suivre dans son intégralité sur la vidéo à partir de la 22 è minute.


'OBC. Transfert du musée : la justice tranchera le différend avec Malestroit' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.