Accueil / Ploërmel Communauté / Ploërmel. Le chantier de la Noé Verte présenté aux riverains

Ploërmel Communauté

Publié le 31 mai 2017

Ploërmel. Le chantier de la Noé Verte présenté aux riverains

 

L’aménagement des voies de desserte pour le projet de la Noé Verte débute le 6 juin pour 14 semaines de chantier intensif à Ploërmel. Les plans ont été présentés aux riverains, mardi soir lors d’une réunion publique.

Pour mieux comprendre le projet, vous pouvez visualiser les plans de situation, d’orientation et d’aménagement de la Noé Verte, ci-dessous.

Le maire de la ville de Ploërmel, Patrick Le Diffon a décidé d’organiser une réunion publique avec les riverains concernés par le projet de construction de la zone de la Noé Verte. Une réunion qui permet de recevoir les réactions de chacun et d’avoir un aperçu des plans de l’aménagement des voies de circulation. Cette opération de ZAC (zone d’aménagement concentré) a pour volonté de créer des espaces d’habitations concentrés pour densifier le flux de population dans la commune. Ses voies permettront aussi de désenclaver le secteur du Carré des Fées pour que son unique sortie ne débouche plus directement sur la rocade au détriment de la sécurité. Le chantier durera 14 semaines jusqu’au 21 juillet. Les travaux seront interrompus du 24 juillet  au 4 septembre puis, suivront  deux semaines de travaux pour éclairer la zone du 4 au 15 septembre. La voie devrait donc entrer en service en septembre prochain. Cette zone sera alors difficilement circulable avec l’arrivée et la sortie de camions de chantier. Ces derniers devront par ailleurs respecter la vitesse de 30 km/h pour des mesures de sécurité. « On fera en sorte ne pas perturber l’été des différents riverains », explique le maire. Les travaux se tiendront de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30. Philippe Robino, responsable chez FH route, entreprise à la tête de ce projet, explique que la voie s’étendra sur 450m de long. Elle sera terrassée, empierrée et des voies piétonnes seront réalisées de part et d’autre de la voie. Cette voirie rejoint la rue du Fresno et celle du Roi Arthur.

Des craintes sur la sécurité

Mais cet aménagement fait place à de nombreux désaccords que les riverains ne tardent pas à mettre sur le tapis. Les 400 mètres de ligne droite qui font suite au virage font peur aux riverains « il y a de nombreux enfants, des personnes handicapés » s’étonne un habitant du Fresno. De nombreuses questions interpellent les intéressés et la colère monte. Certains auraient aimé qu’une réunion entre les habitants du Fresno soit organisée bien avant. D’autres désirent une piste cyclable, des trottoirs aux normes « du premier coup », des murs anti-bruit. La réunion est alors très agitée : « On demande à ce que les chicanes soient misent immédiatement en septembre » afin de faire ralentir les véhicules et les contraindre à rouler convenablement dans une rue déjà très active. Conscient que la ville veuille améliorer la circulation du Carré des Fées difficile depuis près de 10 ans, les mécontents restent certains que la ville ne fait que déplacer le problème. Il ne manque pas de rajouter que la circulation est déjà difficile dans cette partie-là de la ville : « il est impensable qu’elle soit d’autant plus utilisée », s’étonne un riverain. Les riverains sont alors très douteux face à ce projet de grande envergure.

La PLU a autorisé l’urbanisation de l’espace de la Noé Verte, « on va essayer de permettre un exutoire pour ne pas que les habitants prennent tous la même voie». Un rond-point sera, par ailleurs, réalisé pour sortir vers la rocade et la zone de Brocéliande. La présence de zone humide, de la conduite d’eau et d’un passage à triton est pris en compte. Une étude d’impact va être « incontournable » par la suite afin de communiquer un maximum avec les habitants. De plus, « pour une question de réalisation financière », ce projet est divisé en deux, ce qui permet d’avoir du temps pour distribuer les permis de construire. En effet, dès 2019, les terrains seront mis en vente et courant 2020 les premiers habitants feront leur entrée dans leur nouvelle demeure. Il faut aussi savoir que ce projet ne sera rentable qu’à partir de 270 logements. Les riverains sont encore en plein doute face au trafic qui va arriver qu’il estime comme « inconcevable ». Le maire de la ville assure que la ville fera tout son possible pour fluidifier le trafic et que l’aménagement de la voirie se passera « dans le calme et la sérénité ».

 

La partie en jaune ci-dessus correspond au périmètre de la zone d’aménagement concerté pour l’urbanisation concernant les 12 années à venir.

 

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires