Accueil / Oust à Brocéliande / Missiriac. 4è fleur : la mobilisation de la commune au coeur d’un reportage télé

Oust à Brocéliande

Publié le 9 mai 2017

Missiriac. 4è fleur : la mobilisation de la commune au coeur d’un reportage télé

En matière de ville fleurie, passer de la 3è à la 4è fleur, c’est un rêve qui s’offre à peu de communes. Dans le Morbihan, elles sont seulement quatre à avoir été nominées pour postuler à ce titre. Car c’est un jury régional qui détermine si une commune a atteint le niveau suffisant pour prétendre à décrocher la 4è fleur. Parmi celles retenues dans le Morbihan figure notamment Josselin et… Missiriac. Josselin a décidé de ne pas concourir cette année. Par contre Missiriac s’est lancée dans l’aventure sous l’impulsion de son maire, Jean-Yves Laly. Toute la commune travaille d’arrache-pied pour espérer séduire le jury national qui viendra l’inspecter fin juillet.

Une stratégie a été élaborée qui repose sur un mélange de nature et de simplicité. « Pas question de dépenser des sommes folles. Nous voulons rester ce que nous sommes, mettre en valeur nos atouts… », explique Jean-Yves Laly. On ne sait pas si Missiriac pourra accrocher cette 4è fleur à son blason, mais la mobilisation de la commune a attiré l’attention de la télévision. France 5 a décidé de suivre trois villes qui concourent pour cette 4è fleur. C’est une société de production, Eclectic production qui est chargée de réaliser ce reportage au long coursn. Cette société est spécialisée dans les documentaires touchant au patrimoine et à l’environnement et travaille surtout pour France Télévision.

L’équipe de tournage composée de Sandra et Franck est venue faire des premières prises de vues ce mardi à Missiriac. Reportage avec les bénévoles en train de préparer l’installation de palis, plans sous les serres des services techniques, déjeuner en commun qui a permis de mettre en évidence l’un des atouts qui peut peser lourd dans la balance : le partage et la convivialité…

L’équipe reviendra tourner au mois de juin puis en juillet pendant la visite du jury. Le documentaire relatant la bataille de ces trois villes pour obtenir leur 4è fleur fera l’objet d’un documentaire qui sera diffusé en fin d’année, après l’annonce du palmarès.

 

1 commentaire "Missiriac. 4è fleur : la mobilisation de la commune au coeur d’un reportage télé"

  1. Bravo et félicitations à Missiriac et son Maire.

    Malestroit ferait bien bien d’en prendre de la graine, vu l’état de certains parterres et lieux (hors zone touristique) mal entretenus voire laissés à l’abandon

    La greffe de Missiriac et Saint-Marcel à Malestroit ne peut être que bénéfique à tous pour peu que certains élus de Ma…. soignent leur égo, avec des plantes par exemple si celles-ci existent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires