Accueil / Oust à Brocéliande / Oust à Brocéliande. Alain Launay: « je ne serai pas candidat à la présidence »

Oust à Brocéliande

Publié le 8 janvier 2017

Oust à Brocéliande. Alain Launay: “je ne serai pas candidat à la présidence”

C’est l’annonce faites ce dimanche matin par le président de l’ex-CCVOL, Alain Launay, lors des voeux de La Chapelle-Caro. Après la cérémonie, Alain Launay nous a confirmé son intention de ne pas être candidat à la présidence de la nouvelle intercommunalité, née de la fusion des communautés de communes de Guer, La Gacilly et la CCVOL. “Si je suis candidat, cela pourrait relancer une polémique et je ne le souhaite pas. Nous avons besoin de travailler dans la sérénité”, nous a-t-il précisé. En appareté, Alain Launay explique aussi qu’il a envie de prendre du recul et peut-être de trouver un peu de temps pour “se consacrer à autre chose”. On devine qu’il s’agit de sa vie familiale et sans doute de son rôle de grand-père…”Le pouvoir pour le pouvoir, ce n’est pas quelque chose qui m’attire…”, avoue-t-il.

Ceci étant, il affirme son souhait d’être vice-président de la future entité, chargé de l’économie. “C’est quelque chose qui me plait et le développement économique, c’est l’avenir de notre intercommunalité”, explique-t-il, estimant que ses compétences dans ce domaine tirées de son expérience professionnelle, les bonnes relations qu’il entretient avec les acteurs économiques locaux des trois intercommunalités qui fusionnent, consolident ses chances de décrocher ce poste.

La nouvelle entité Oust Brocéliande Communauté se réunira vendredi prochain, 13 janvier au siège situé à Tirpen pour élire son équipe dirigeante. Selon toute vraisemblance, c’est Jean-Luc Bléher, maire de Guer qui devrait prendre la présidence. Mais une incertitude pèse sur les vices-présidences et notamment sur la place qui sera réservée à la commune de Malestroit. Dans une consultation informelle au sein de l’ancienne équipe dirigeante de la CCVOL, Malestroit avait été mise à l’écart. On sait que Bruno Gicquello, le maire de la commune a pris son bâton de pèlerin et mène actuellement campagne pour convaincre les futurs délégués de l’importance de nommer un vice-président représentant l’une des communes phares de la CCVOL et donc de voter pour lui.

On suivra attentivement -vous pouvez compter sur nous- cette élection qui risque d’être un peu compliquée. Dans un premier temps, il avait été question qu’elle se déroule dans une grande salle (à Ruffiac, notamment), mais Alain Launay explique que la loi impose que la réunion ait lieu au siège de la nouvelle intercommunalité.

A Ploërmel, le vote aura lieu demain lundi à 18 heures, à la salle des fêtes.

Alain Launay, à droite, a annoncé ce dimanche matin qu’il renonçait à être candidat à la présidence de la nouvelle intercommunalité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires