Intercommunalités. Les conseils de développement, ça vous regarde!

Depuis le 1er janvier 2017 des communautés de communes ont fusionné pour donner naissance à deux entités géantes, Ploërmel Communauté et Communauté de l’Oust à Brocéliande, dont la taille  oblige à constituer des Conseils de Développement. Ces structures ont en effet une existence légale, précisée par la Loi NOTRe.

Le site internet de la coordination des conseils de développement en précise le rôle :

« Les Conseils de développement sont des instances de démocratie participative uniques en leur genre. Ces assemblées, constituées de membres bénévoles issus de la société civile, sont créées par les métropoles, communautés urbaines, d’agglomération, de communes (à fiscalité propre de plus de 20 000 habitants), pays et PETR en tant qu’instances de consultation et de proposition sur les orientations majeures des politiques publiques locales. Elles engagent leurs travaux sur saisine de la collectivité territoriale ou par auto saisine. Un président et souvent une équipe d’animation concourent à l’organisation des travaux du Conseil. »

« Le Conseil de Développement est la représentation de la société civile ou un lieu de participation de la société civile. Il a pour objet d’associer les forces vives du territoire. De plus en plus de territoires ont constitué cet outil  de démocratie participative qui remporte un réel succès », explique l’association Citoyens, ça nous regarde! qui organise une soirée débats sur ce thème vendredi soir à Gourhel.

« Citoyens, ça nous regarde ! propose de se pencher sur cette instance afin de mieux connaître son principe, d’inviter les citoyens à s’informer et à être force de proposition.

Nous invitons Olivier Dulucq (*) à nous accompagner dans notre réflexion.
La soirée se déroulera en 3 temps comme nous avons l’habitude de le faire

1er temps : intervention d’Olivier Dulucq 20 à 30  mn environ pour présenter le Conseil de développement,  son histoire, sa raison d’être, ses enjeux…

Second temps : Par petits groupes nous échangerons autour de la question :
Faut-il se mobiliser pour intégrer le conseil de développement et pour y faire quoi ?

3e temps : restitution et perspective d’action »

(*) Olivier Dulucq, élu local, militant associatif. Travaille depuis de nombreuses années sur les Conseils de Développement et est spécialiste des questions de décentralisation, administrateur de l’UNADEL (Union Nationale des Acteurs et Structures du Développement local).

Pratique :

-Vendredi 3 mars  à 20 h

-Soirée débats

-Ouverte à tous/ toutes,  citoyen(ne)s et les Elu(e)s  intéressé(e)s de Ploërmel Communauté et de l’Oust à Brocéliande Communauté

-Salle Polyvalente Gourhel


'Intercommunalités. Les conseils de développement, ça vous regarde!' a 2 commentaires

  1. 2 mars 2017 @ 21 h 38 min Ségolène

    Démocratie participative la seule que je connaisse est celle des électeurs qui régulièrement peuvent mettre hors jeu les élus qu’ils n’apprécient pas .L a complexité de nos sociétés demande des décideurs responsables de leurs actes et non des structures conseillères à la recherche de subventions en échange de vote favorable .
    Qui finance ces conseils en développement ?

    Répondre Signaler un abus

    • 24 mai 2017 @ 8 h 54 min PHIT

      Des decideurs responsables d’un côté pour le quotidien et des citoyens irresponsables en face , sauf lors des élections ?Quel tableau de notre société ! Tout le monde est responsable de la société dans laquelle il vit , c’est trop facile de ne s’en remettre qu’aux seuls élus qui ,par ailleurs ,n’ayant pas la science infuse font appel à tour de bras à des cabinets de conseils payés grassement par nos impôts ! Dépenses pour dépenses ,si effectivement il y a dépense , n’est-il pas préférable de faire appel aussi au savoir-faire ,à l’expertise du citoyen ?

      Répondre Signaler un abus


Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.