Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit/Beignon. En pleine mer, seuls avec… Thomas Coville

Oust à Brocéliande

Publié le 2 janvier 2017

Malestroit/Beignon. En pleine mer, seuls avec… Thomas Coville

« Nous sommes partis du port de la Trinité sur Mer vers 8h45, nous étions les seuls à cette heure matinale (-3° sur l’eau) à quitter le port », raconte Serge Guimard. Le malestroyen était donc aux premières loges, vendredi matin, pour accueillir Thomas Coville, tout auréolé de son fabuleux exploit. Il avait pris place à bord de Schouten, le bateau de son ami, Alain Maignan qui lui aussi prépare un autre exploit, celui de faire le tour du monde Est-Ouest.

Schouten a quitté le domicile d’Alain Maignan à Beignon pour être mis à l’eau à La Trinité-sur-Mer, il y a quelques semaines. L’arrivée de Thomas Coville était donc le prétexte rêvé à une sortie en mer. « Quarante minute plus tard nous avons vu sortir de la brume le maxi trimaran Sodébo ultim’. Les lumières sur l’eau étaient magnifiques. Pendant plus d’une demie-heure, nous étions le seul bateau à l’accompagner, c’était magique. Ensuite vers 10h30 des dizaines de bateaux sont venus rejoindre Sodébo, l’ambiance était grandiose. En arrivant dans le port de la Trinité des milliers de spectateurs étaient là sur le môle Loic Caradec », relate Serge Guimard, encore tout ému de cette aventure hors normes. 

Voici quelques images de cette rencontre en pleine mer entre deux navigateurs. L’un termine son défi et l’autre prépare le sien. Une histoire de passion…

1 commentaire "Malestroit/Beignon. En pleine mer, seuls avec… Thomas Coville"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires