Accueil / Thématiques / Beignon/Malestroit. Le nouvel exploit du facteur-navigateur prend forme

Thématiques

Publié le 25 décembre 2016

Beignon/Malestroit. Le nouvel exploit du facteur-navigateur prend forme

Après 18 mois de travaux en forêt de Brocéliande, à son domicile de Beignon, le bateau d’Alain Maignan, a retrouvé la mer. Skipper sexagénaire et ancien facteur à vélo, Alain Maignan est un marin hors pair.

En effet après avoir fait une route du rhum en 2002 et le tour du monde sans escale et sans assistance en 2006-2007 sur le tracé du Vendée Globe, Alain Maignan veux faire le tour du globe d’Est en Ouest sans assistance, contre vents et courants. Il partira fin septembre 2017, pour un périple de 11 mois minimun, sans assistance et sans routage. Il détient le record sur ce type de parcours et de bateau, d’ouest en est en 185 jours réalisé en 2006-2007.

C’est d’ailleurs dès son retour de ce record exceptionnel qu’il a envisagé de relever ce nouveau défi. « Dans le sens des aiguilles d’une montre, c’est une énorme performance mais dans le sens inverse les férus de voile vous le diront, ce sera un exploit, et encore une véritable Aventure hors du commun. Cet exploit que je m’apprête à relever est d’autant plus marquant car il est réalisé en solitaire, sans escale et sans assistances et sur un voilier de série de 10,20 mètres. Ce sera une première mondiale », explique le navigateur sur son site internet.

Il a donc préparé, transformé, et amélioré son bateau, Schouten,  pour ce futur challenge. Parallèlement aux préparatifs de sa course, Alain fait partager son projet avec les écoles, et les différentes associations  du secteur. Dans ce type de projet, le nerf de la guerre, au-delà de la passion de la mer, c’est évidemment l’argent. Plusieurs entreprises et PME du secteur sponsorisent et financent ce projet, mais le budget n’est toujours pas bouclé.

Ce projet a passé une étape symbolique importante, début décembre avec le départ de Schouten de Beignon pour être mis à l’eau à la Trinité-sur-Mer. Ce jour-là, familles, proches, voisins étaient là pour assister à l’évènement. Parmi tous ces sympathisants, Serge Guimard, un Malestroyen qui fut l’équipier du navigateur plusieurs années était là pour lui-aussi, donner un coup de main à la manoeuvre. Le samedi matin par un temps de brouillard «Schouten» a enfin quitté son chantier après 21 mois de réfection et d’aménagement pour rejoindre La Trinité sur Mer. Ce sont les Transports Meslé qui ont assuré le convoyage du bâteau. Et, à 14h30 « Schouten » était à flot et mâté par Manfred et Laurent de «Greement systems». Ce sont eux qui ont préparé le mât auparavant au chantier.

« Si vous voulez, entreprises, PME ou simple sympathisants aider Alain, n’hésitez pas à le contacter », lance Serge Guimard qui nous adresse ces photos du convoyage.

Plus de renseignements sur le site internet du navigateur en cliquant ici

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires