Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Collège Yves Coppens: les devoirs sujet de réflexion

Oust à Brocéliande

Publié le 30 août 2018

Malestroit. Collège Yves Coppens: les devoirs sujet de réflexion

Un effectif globalement stable autour de 295 élèves mais qui s’équilibre entre une baisse des entrées en 6è et une hausse des effectifs dans les autres niveaux, une équipe de 41 personnes dont 29 professeurs. Voila le profil de la rentrée 2019 au collège Yves Coppens de Malestroit qui enregistre un taux de réussite de 98,4% au diplôme national des brevets avec 20,3% de mentions très bien, 28,1% de bien et 34,4% d’assez bien. “Ce sont des résultats très gratifiants qui soulignent le travail personnel des élèves et illustrent l’implication de tous les personnels au service de la réussite des élèves… Tous les élèves de 3è ont obtenu l’orientation de leur choix dès le premier tour du processus d’affectation”, souligne Tugdual Claquin, le principal.

L’équipe éducative est assez profondément remaniée puisqu’elle compte 9 nouveaux enseignants, soit un renouvellement de 30%. Parmi les changements notables figurent l’arrivée de Béatrice Bourrion au secrétariat, un poste stratégique jusqu’alors occupé par Martine Chesnais qui prend sa retraite.

Sur le plan pédagogique, le collège Yves Coppens se distingue au niveau régional puisqu’il est un des rares établissements bretons à proposer l’apprentissage du grec -l’an dernier seuls trois collèges proposait cette filière en Bretagne-. L’expérience lancée l’année dernière est un succès et sera maintenue cette année. D’autant que les élèves de 3è ayant débuté cette formation pourront la prolonger au lycée de Guer qui a inscrit cette option à son programme.

Mais le collège entend poursuivre une réflexion entamée l’année dernière autour du travail personnel des élèves à tous les niveaux : en classe, au collège et à la maison. Les sujets de réflexion sont multiples et portent aussi bien sur le fond que la forme: quel travail doit être fait, faut-il donner des temps indicatifs pour le faire… Le sujet est vaste et s’inscrit dans le prolongement du dispositif  “devoirs faits” instauré l’an dernier (1). “Ce sujet permet d’associer l’ensemble du personnel de l’établissement qui montre une très forte implication…”, insiste le principal.

Le collège Yves Coppens devraient bénéficier de travaux d’amélioration de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, sans doute à la fin de l’année scolaire. Ces travaux déboucheront sur une réorganisation assez profonde de l’organisation des locaux du rez de chaussée débouchant sur une amélioration des conditions de travail.

(1) Depuis la rentrée des vacances de la Toussaint 2017, il est proposé aux collégiens, dans leur établissement, un temps d’étude accompagnée pour réaliser leurs devoirs. Cette étude est gratuite. Chaque enfant doit pouvoir travailler individuellement, au calme, pour faire des exercices, répéter ses leçons ou exercer sa mémoire et son sens de l’analyse, avec la possibilité d’être aidé quand il en a besoin (source: ministère de l’éducation nationale)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires