Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Fusion CCVOL-Guer-La Gacilly. Réactions

Publié le 21 mars 2016

Fusion CCVOL-Guer-La Gacilly. Réactions

Evidemment, la décision prise par la CDCI de ne pas retenir le plant alternatif proposé par Alain Launay partage les avis au sein de la CCVOL. Voici les premières réactions que nous avons recueillies. Nous compléterons cet article avec d’éventuelles nouvelles réactions.

Alain Marchal envisage un recours

Alain Marchal, maire de Sérent, un des plus critique sur ce rapprochement ne décolère pas, ce lundi soir. « C’est un déni de démocratie, c’est une hérésie », lance-t-il, exprimant sa déception, sa colère. « Ca me met en boule, on ne respecte pas la démocratie, on ne tient pas compte de l’avis des élus…/… On vote et le préfet n’en tient pas compte. Cette réforme, c’est la philosophie de quelques énarques qui sont dans leur coin…/…Ce sont des gens qui n’ont jamais dirigé de communes, c’est lamentable », s’emporte Alain Marchal. « Je suis très remonté. Je n’ai rien contre Guer et La Gacilly, mais tout simplement, cela ne correspond pas à notre territoire », ajoute-t-il dénonçant une CDCI « qui ne correspond à rien ». Mais pas question de se ranger à cette décision. « On a été plusieurs à dire non. Maintenant, il faut qu’on voit tous ensemble quels recours on peut mettre en oeuvre pour s’opposer à cette fusion », prévient-il.

Joël Leveau « mettons-nous au travail »

Le maire et les élus de Saint-Marcel ont toujours prôné pour le projet à trois. C’est une victoire pour le développement de notre territoire car cette nouvelle intercommunalité sera à dimension humaine et deviendra une locomotive pour l’économie, donc l’emploi et le tourisme. Je me félicite de la grande objectivité de la commission CDCI. Désormais, mettons nous au travail dans la sérénité et avançons tous ensemble, unis et soudés et enclenchons la dynamique sur cet axe Rennes-Vannes. Le potentiel existe, libérons les énergies »

Bruno Gicquello : « une envie de la population »

Voici quelques extraits de l’intervention de Bruno Gicquello maire de malestroit devant la CDCI, qui résument sa pensée. « Ce rapprochement permettra d’officialiser une collaboration déjà existante dans de nombreux domaines. Nous savons tous, sur ces territoires, qu’il y a un véritable intérêt économique à travailler ensemble. Nous constatons régulièrement que, plus nous sommes en contact, plus notre collaboration est fructueuse ». Bruno Gicquello a insisté également « sur le fait que les représentants de la population des 32 communes composant ce regroupement ont voté majoritairement en faveur du schéma, ce qui représente 68 % des populations concernées. Les élus ne s’y sont pas trompés et ont bien compris l’essor important à venir. Il s’agit là d’une véritable envie de la majorité de la population ».
« Les chiffres et les statistiques sont une chose, mais humainement parlant -et c’est le sentiment de l’ensemble de mon équipe municipale- nous avons déjà plaisir à travailler avec les communautés de communes de Guer et de La Gacilly, dans un bon esprit ! », a-t-il souligné. Et de conclure : « dans quelques années, vous n’aurez qu’à vous féliciter d’avoir permis le regroupement de ces 3 communautés de communes, lorsque vous verrez l’essor de ce territoire.

2 commentaires "Fusion CCVOL-Guer-La Gacilly. Réactions"

  1. Cette décision n’est pas celle des populations mais d’un pauvre énarque incompétent (qui s’en va rejoindre ses semblables à Paris ; sûr qu’il « respirera » mieux dans les strates du grand Paris …) et d’une commission non représentative car déséquilibrée dans les rapports de force …
    C’est à cause de tels « comportements » que les électeurs se tournent vers le populisme et donc l’extrémisme.

    Messieurs les maires de Malestroit (car il y a le maître et la voie du maître ou plutôt le marionnettiste et le pantin), vous n’avez pas eu gain de cause lors des dernières élections intercommunales, donc vous n’avez eu de cesse que d’affaiblir la CCVOL par votre absence au départ et vos positions nombrilistes ensuite !
    Le petit toutou de la commune avoisinante (bon gré mal gré ?) devrait s’en remettre à certaines études macro et micro économique avant d’avancer de tels arguments de développement …

    Cela ne tombera pas dans l’oubli et aura je l’espère de fortes conséquences dans les orientations de développement de notre pays.
    J’invite les différentes communes (population et représentants de ces communes) à se coordonner et se soustraire à cette imposture que deviendra la CCVOL à court terme. Cela laissera aux communes de Malestroit et St Marcel tout le loisir de gérer (et seul dieu sait au combien ils nous ont montré leurs compétences en gestion) au quotidien les superbe dossier du musée (merci du cadeau au passage) et de la futur piscine… les déficits chroniques de ces équipements devront apporter de la croissance à ce nouveau territoire ….

  2. Bonsoir les Internautes,

    Je suis DECUE de lire les Articles sur Malestroit…Vraiment, il y a rien de POSITIF!!! Ancienne habitante de cette Belle Cité de Caractères pendant des Années…, depuis qu’il y a la Nouvelle Municipalité, je parle pour les Bons Malestroyens, vous allez droit dans le mur. Echec sur ECHEC. Ce n’est point fini!!! Pour ma part, dans cette commune, il y a DEUX MAIRES (Mr Guillemot et Mr Gicquello) Attention!!!Avec ses politiciens, beaucoup de choses sont Malheureusement CACHEES. Y a du « BOULOT » sous la planche ou y a de l’eau qui va passer sur les PONTS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Et pour finir, je vais être TRES attentif sur les commentaires dans les jours qui viennent ainsi les journaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires