Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / Questembert Communauté / Questembert / Questembert. Comment bien lutter contre la délinquance…

Publié le 23 septembre 2015

Questembert. Comment bien lutter contre la délinquance…

Gendarmes police1

28 atteintes à l’intégrité, 203 atteintes aux biens et une vingtaine d’escroqueries… Tel est le bilan de la délinquance en 2014 sur le secteur de Questembert, dressé par le lieutenant Dorval qui dirige la brigade de gendarmerie de Questembert. Ce sont des chiffres qui dénotent une réelle amélioration de la situation depuis 2013 et qui ont été diffusés, mardi après-midi lors de la réunion du contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD).

« Le maire est vraiment, la personne, l’institution, qui est à même de réunir toutes les personnes qui sont ici d’où son rôle essentiel au niveau local, pour agir sur la prévention de la délinquance, notamment dans le cadre de ces CLSPD. Afin d’éviter que la petite délinquance ne s’aggrave, il est nécessaire de mettre en place des connexions. Depuis le printemps nous avons élaboré cette charte qui le permet », a indiqué Romain Delmon, le directeur de cabinet du préfet lors de cette réunion à laquelle participaient Marie-Annick Martin, maire et conseillère départementale de Questembert, des responsables d’établissements scolaires, commerçants, élus et représentants des forces de l’ordre. Marie-Annick Martin a souligné lors de cette rencontre le travail de la gendarmerie et la qualité des relations qui se sont établies entre la gendarmerie et la municipalité. Cette réunion a débouché sur la signature d’une convention de coopération entre la gendarmerie et la police municipale de Questembert.

La lutte contre la délinquance est un chantier multiforme qui impose donc des actions dans différents domaines. Cela va de la formation à la citoyenneté (via par exemple la création d’un conseil municipal des jeunes) à des campagnes de sensibilisation à la sécurité routière (piste sécurité routière cycliste, intervention de la police municipale dans les écoles pour rappeler les règles de base, piste cyclomoteur des CRS début 2016), mais aussi des actions pour améliorer la prévention des violences faites aux femmes ou la sécurité publique… Enfin des commissions thématiques vont été créées (violences à l’école, conduites addictives, élaboration d’un CLS…)

C’est donc ce chantier qui s’ouvre à Questembert qui dispose aujourd’hui d’une structure adaptée à la mise en oeuvre de ces actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires