Accueil / Questembert Communauté / Questembert / Questembert. Délinquance : le panneau donnera l’alerte

Publié le 17 juillet 2015

Questembert. Délinquance : le panneau donnera l’alerte

Le lieutenant Dorval a dressé le bilan de l'activité de la communauté de brigade qu'il dirige devant les élus concernés
Le lieutenant Dorval a dressé le bilan de l’activité de la communauté de brigade qu’il dirige devant les élus concernés

Le panneau informatique diffusant les informations municipales de Questembert va bientôt servir de relais aux alertes et messages de prévention diffusés par la gendarmerie. C’est ce qu’a indiqué, entre autre, le lieutenant Laurent Dorval, commandant la communauté de brigades de Questembert lors d’une rencontre avec les élus des trois communes composant cette communauté (Elven, Questembert et Rochefort-en-Terre). C’est un  nouveau concept qui est destiné à diffuser rapidement les informations relatives aux cambriolages, vols dans les commerces ou bien sur l’alerte enlèvement. Un concept qui s’inspire des alertes SMS mises en place à l’intention des commerçants ou des agriculteurs, mais cette fois élargi à l’ensemble de la population. Il est déjà effectif à Elven.

La mise en place de cette nouveau concept a donc été annoncé par le lieutenant Dorval, lors du bilan de la communauté de brigade (COB) qu’il a dressé devant les élus. Une rencontre qui sera suivie d’une seconde, fin août. En 2014, le périmètre de la COB de Questembert s’est légèrement réduit puisqu’il n’intègre plus les communes de Saint-Congard, Saint-Laurent-sur-Oust et Pleucadeuc. Ce qui laisse quand même 19 communes sous la surveillance de 27 gendarmes avec pour 2014 un bilan plutôt positif. Le nombre de faits de délinquance générale constatés chute de 1961 faits en 2013 à 1010 en 2014 avec un excellent taux de résolution des enquêtes.

L’évolution de la délinquance sur la ville de Questembert est similaire à ce qu’elle est sur l’ensemble du département : une baisse des cambriolages chez les particuliers mais une hausse des vols dans des bâtiments industriels et commerciaux. Des domaines qui, au même titre que la sécurité routière font partie des priorités de la gendarmerie pour 2015 et 2016.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires