Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / Ploërmel Communauté / Ploërmel communauté. Les enjeux du programme Territoire d’industrie

Ploërmel Communauté

Publié le 16 janvier 2023

Ploërmel communauté. Les enjeux du programme Territoire d’industrie

Les Territoires d’industrie sont des intercommunalités ou des groupes d’intercommunalités situés dans les campagnes, les espaces périurbains, les villes petites et moyennes. Elles présentent une forte identité et un savoir-faire industriel. Lancé par le Premier ministre à l’occasion du Conseil national de l’industrie, le 22 novembre 2018, le programme national « Territoires d’industrie » a pour ambition d’être une stratégie de reconquête industrielle par les territoires. Porté par l’agence nationale de la cohésion des territoires ce programme vise à apporter, dans et par les territoires, des réponses concrètes aux enjeux de soutien à l’industrie. Il s’articule autour de 4 enjeux majeurs : attirer, recruter, innover et simplifier.

Chacun des territoires concernés développe des actions propres adaptées à sa situation. Ploërmel communauté a décidé d’intégrer ce dispositif pour conduire sa stratégie de développement économique et conforter la vocation industrielle du territoire.

Patrick Le Diffon « rassure » sur la formation

Le contrat a été signé ce lundi après-midi par 6 partenaires: Patrick Le Diffon, président de Ploërmel communauté, Paul Molac, député, représentant de la Région, Claire Liétard, sous-préfète de Ploërmel-Pontivy, Philippe Besson, directeur régional de la caisse des dépôts, Emmanuel Germain, pdg des entreprises ploërmelaises Hydraumatech et Armor Métal, Jean-Yves Dubourg, le président du club d’entreprises Brézéo, devant un parterre dans lequel se trouvaient de nombreux chefs d’entreprises du territoire. Cette diversité de partenaires illustre l’un des objectifs du dispositif « territoire d’industries » qui est de fédérer les forces vives impliquées dans le développement économique. « Ca fait plaisir de voir que les élus tirent le chariot avec nous… », commente d’ailleurs Jean-Yves Dubourg. « Notre souci est de répondre aux préoccupations locales. Nous souhaitons être présents aux côtés des entreprises, faire davantage réseau avec elles… », indique Patrick Le Diffon, qui a voulu « rassurer sur les intentions de Ploërmel communauté en matière de formation ». « Nous sommes convaincus que la formation de proximité est incontournable et que Ploërmel a sa place à prendre en matière de formation supérieure…/…Nous avons tissé des liens avec l’Université de Bretagne Sud et le campus ESPRIT (ndlr: de Redon), a poursuivi le président de Ploërmel communauté. Yves Chasles, le vice-président de Ploërmel communauté qui a détaillé les actions imaginées dans le cadre de ce dispositif a confirmé que la coordination du projet de campus figurait parmi les priorités. La sous-préfète, elle, a fortement insisté sur le fait que l’UBS se trouve « sur notre territoire ». Une façon de rappeler que le campus Esprit lui se trouve dans un autre département…

« Si on veut que nos jeunes restent, si on veut également lutter contre les difficultés liées à la mobilité, c’est essentiel de leur offrir des formations de qualité sur notre territoire ce qui leur permet de rester et vous avez de très belles entreprises qui permettraient d’accueillir ces jeunes notamment en alternance », a-t-elle déclaré. L’Etat va participer au financement du chargé de mission qui a été recruté, à hauteur de 80 000 euros sur 4 ans.

Emmanuel Germain, référent du dispositif

Décrivant les priorités du dispositif, Yves Chasles a également annonce qu’Emmanuel Germain, le pdg de deux entreprises ploërmelaises, Hydraumatech et Armor Métal a été désigné « référent » du dispositif. Ce chef d’entreprise qui se décrit lui-même comme fils d’ouvrier a montré qu’il était parfaitement au fait des préoccupations des salariés du secteur. Pour lui, les deux gros problèmes dont souffre le recrutement concerne le logement et le transport…

Recrutement, attractivité, innovation et simplification sont les 4 axes définis par Yves Chasles pour le déploiement de ce programme auxquelles s’ajoutent 19 autres actions très diverses dont le renforcement du salon des métiers et de la formation, la multiplication des portes ouvertes et visites scolaires pour permettre aux plus jeunes de découvrir le monde de l’entreprise…

Près de 2 millions d’euros d’investissement vont être engagés dans les 4 prochaines années notamment pour faire émerger deux opérations majeures: le campus des métiers et un lieu dédié à l’innovation. 1 174 000 euros vont être consacrés au fonctionnement du dispositif, des sommes susceptibles de bénéficier de financements publics et privés.

Voir les détails de cette opération et les commentaires des signataires dans notre vidéo:

00:42. L’intervention de Patrick Le Diffon

09:56. Intervention de Yves Chasles

16:14. Intervention de Emmanuel Germain

20:50. Intervention de Jean-Yves Dubourg

21:47. Intervention de Paul Molac

25:35. Intervention de Philippe Besson

27:29. intervention de Claire Liétard, sous-préfète

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires