Accueil / Ploërmel Communauté / Guillac. Un paint-ball en projet sur le circuit de karting et de minis-motos

Ploërmel Communauté

Publié le 6 octobre 2022

Guillac. Un paint-ball en projet sur le circuit de karting et de minis-motos

Créer sa propre entreprise… Franck Hurel en rêvait. Et ce rêve s’est concrétisé avec la reprise du circuit de kart de Guillac au printemps dernier. Une entreprise qui va comme un gant à cet hyperactif. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, pas parce qu’il est fan de pilotage. Non, lui son truc, c’est la mécanique, enfin entre autre. Ingénieur chantier international, il a ensuite travaillé dans la menuiserie aluminium. Tout ça en même temps qu’il consacrait son temps libre à préparer des bolides au sein d’une équipe de moto de compétition. Les 24 heures du Mans, le Bol d’Or… mais aussi tous les circuits de la planète, puisque pendant 3 ans, il a suivi sa « team » tout au long du championnat du monde…

Mais, dans tout ça, il y avait toujours ce rêve inassouvi de devenir chef d’entreprise. Trop compliqué dans l’alu, alors quelque chose en lien avec la compétition, la moto… Et c’est comme ça que Franck et Coralie sont partis à la recherche… d’un circuit de karting entre Rennes et Saint-Malo. Pas ordinaire comme recherche, mais elle a porté ses fruits. Au détour d’un site internet, ils se sont arrêtés sur le circuit de Guillac. Une visite a suffi au jeune couple pour avoir la conviction qu’il y avait là le potentiel pour construire un beau projet.

L’aide de la préfecture et de la plateforme IPP

Après, il a fallu de la patience pour surmonter tous les obstacles. Mais, c’est assez rare pour le souligner, Franck Hurel rend hommage aux services de la préfecture pour l’ouverture d’esprit et la souplesse dont ils ont fait preuve pour lui permettre d’ouvrir son activité. « Sans eux, on n’en serait pas là aujourd’hui… », reconnait-il. Et puis, il y a eu ce dossier défendu devant le jury de la plateforme Initiative Pays de Ploërmel (IPP) qui l’a retenu. Et c’est ce soutien qui a convaincu les banques de le soutenir. On le sait, c’est d’ailleurs au-delà du prêt d’honneur, le rôle central que joue la plateforme IPP pour les créateurs ou repreneurs d’entreprises. Son expertise est reconnue par les banques qui accordent leur confiance aux projets qu’elle sélectionne.

Et voila comment, le 26 mai dernier, Franck et Coralie ont enfin pu accueillir leurs premiers clients sur ce circuit mythique du pays de Ploërmel. Beaucoup leur ont d’ailleurs exprimé leur joie de pouvoir revenir sur ce circuit qui était fermé. Et peu à peu, la nouvelle s’est répandue et la fréquentation du circuit n’a cessé de progresser. Au point qu’en 4 mois, le jeune couple a réalisé son chiffre d’affaire prévisionnel de l’année!

La compétence et la passion de Franck Hurel pour la mécanique y sont pour quelque chose. Son esprit novateur aussi. sorte de Géotrouvetout, il est tout le temps en train d’élaborer des projets d’avenir ou « de bricoler un truc ». Et pas seulement des moteurs. Vous le constaterez peut-être en allant… dans les toilettes du circuit. Il est en train de concevoir un système qui permettrait de commander la chasse d’eau depuis la poignée d’accélérateur d’un guidon placé sur la cuve…

Le carton des minis-motos et des aménagements

Et en quelques mois, il s’en est passé des choses sur le circuit de karting de Guillac. Car à la flotte de karts utilisables à partir de 7 ans, s’est ajoutés celle des minis-motos « les uns comme les autres sont fabriqués en France », insiste Franck. Un carton. Le pilotage des minis-motos sur circuit est devenu autant sinon plus prisé que celui des karts. Le circuit de Guillac est d’ailleurs un des rares en France à proposer la location de ces engins. Franck Hurel est d’ailleurs devenu concessionnaire de la marque et vend également les accessoires.

Dès la saison estivale terminée, Franck et Coralie se sont lancés dans des travaux d’aménagement de leur local. Désormais un écran géant permet aux passionnés de suivre les grandes épreuves automobiles ou moto. Le chantier va se poursuivre cet hiver, tout comme l’aménagement d’un parc de jeux pour les enfants et peut-être d’un espace de snacking… sans parler des projets d’évènements forts que le couple est en train de planifier pour l’année prochaine.

Ce jeudi après-midi, Franck et Coralie ont reçu la visite de l’équipe de la plateforme IPP avec son président Jean-François Guézo, venue leur remettre un chèque de 10 000 euros, montant du prêt d’honneur qui leur a été accordé. Le maire de Guillac, Stéphane Rouault était également présent.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Un terrain de paint ball en projet

C’est sans doute un projet qui va rendre le site de Guillac encore plus attractifs. Rien à voir avec le pilotage cette fois, mais pour les sensations fortes, oui…

Franck et Coralie vont ouvrir un terrain de paint ball dans la forêt voisine qui fait partie de leur emprise. Et comme, ils cherchent toujours à innover, ils réfléchissent à la possibilité d’agrémenter les zones de jeux de tyroliennes afin de corser un peu les parties…

Rendez-vous au printemps prochain pour découvrir et tester cette nouvelle attraction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires