Accueil / Ploërmel Communauté / Pays de Josselin / La Croix-Hélléan / Ploërmel. Les lycéens-artistes de La Touche reçoivent leurs partenaires

La Croix-Hélléan

Publié le 30 mai 2021

Ploërmel. Les lycéens-artistes de La Touche reçoivent leurs partenaires

C’est une rencontre qui marquait aussi l’aboutissement d’un long travail menée par les étudiants du lycée la Touche de Ploërmel sur un thème d’actualité « défends ta ruralité ». Une action menée dans le cadre du laboratoire « théatre/image » qu’anime depuis trois ans Fabrice Tanguy, un des professeurs du lycée. Le principe est de revisiter des peintures classiques célèbres en reconstituant les scènes qu’ils représentent par des élèves et cela dans l’univers agricole qui sera le leur dans leur future carrière professionnelle. Et ces tableaux reconstitués sont ensuite photographiés avec les conseils de Xavier Courchinoux, un photographe-éclairagiste réputé. Il y a deux ans l’expérience avait été menée à partir des toiles du peintre Le Caravage.

Cette année, les élèves ont choisi les tableaux qu’ils souhaitaient reconstituer. « Le but était de réaliser des photographies contemporaines en respectant les éléments de la peinture classique. C’est le concept de photos-peintures. Les tableaux retenus par les élèves peuvent être des peintures paysannes des siècles passés mais aussi des peintures religieuses présentant des gestuelles esthétiques », explique Fabrice Tanguy. Par ce travail celui-ci souhaite décomplexer les élèves par le biais de l’expression corporelle et de les ouvrir à la connaissance de l’art. Mais cette année, cette action a pris une autre dimension puisqu’elle avait aussi pour objectif de lutter contre l’agri-bashing, cette tendance sociétale actuelle a décrier un métier qui sera pourtant celui que les lycéens de La Touche auront à pratiquer après leurs études. L’agri-bashing notamment véhiculé par les réseaux sociaux peut avoir des effets psychologiques dévastateurs tant sur les citoyens que sur ceux qui pratiquent les métiers de l’agriculture pourtant essentiels ne serait ce que pour nourrir la planète…

« L’idée est de célébrer la beauté des gestes agricoles pour mettre en lumière une profession parfois décriée », souligne Fabrice Tanguy. Stabulation, hangar à paille, salle de traite, stalles, granges… tous ces lieux où les agriculteurs exercent leur métier sont devenus des studios où ont été prises les photos, de nuit dans des conditions d’éclairage très spécifiques sous les conseils de Xavier Courchinoux en janvier.

Le projet était aussi de faire de ces photos des grands tirages susceptibles d’être exposés. Un objectif qui n’aurait pas pu être atteint sans l’aide de partenaires et en l’occurrence c’est la coopérative Eureden qui a accepté de financer entièrement les panneaux photos, lesquels ont été réalisés par la société Design Duval de Redon. Une première exposition en plein air a eu lieu à Campénéac  en avril dernier.

Vendredi, les lycéens ont présenté les 19 tableaux impressionnants de 1mx1,50m à leurs sponsors à l’occasion d’une brève cérémonie organisée en plein air en présence de la direction de l’établissement sur fond de fin d’année scolaire…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires