Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Ploërmel-Questembert communauté. Internet: la fibre chez vous, c’est pour quand?

Oust à Brocéliande

Publié le 27 septembre 2022

Pays de Ploërmel-Questembert communauté. Internet: la fibre chez vous, c’est pour quand?

C’est un sujet récurrent qui anime toujours les conversations, notamment dans les zones rurales, mais pas que… La question est lancinante: c’est celle de l’accès à l’internet. Un sujet rendu encore plus épineux avec la crise sanitaire et le développement du télétravail. Il ne se passe pas une journée sans que l’on croise un élu, un citoyen qui se désespère de voir enfin la fibre arriver dans sa commune, dans sa maison. L’engagement pris par la région, c’est que toute la Bretagne soit raccordé avant 2026. Beaucoup doute que cet objectif soit tenu…

On a voulu savoir où en état ce chantier assuré par le syndicat Mégalis Bretagne. Celui-ci confirme que « les études pour la phase 3 (ndlr: la dernière) commencent » et que le délai de 2026 est toujours d’actualité. Mais, car il y a un mais…, Mégalis reconnait « de sérieux problèmes pour le déploiement de la phase 1 » qui affectent notamment les secteurs de Guer, Questembert, Malestroit, Ploërmel, Gourhel.

Pour situer l’ampleur du problème, il faut savoir que cette phase 1 devrait être terminée depuis 2 ans et qu’elle est toujours en cours de travaux. La faute, selon Mégalis, à l’entreprise chargée du chantier dont le bureau d’étude « n’assure pas… », notamment dans le Morbihan. Le syndicat intercommunal pointe du doigt des effectifs sous-dimensionnés et explique pourtant « mettre une pression maximale » sur l’entreprise » afin qu’elle tienne ses engagements. Ce sont déjà plus de 4 millions d’euros de pénalités de retard qui ont été appliquées mais Mégalis compte surtout sur la mise en place d’une nouvelle direction pour faire avancer les choses mais ne table pas sur une fin de chantier pour la phase 1 avant la fin de l’année 2023. Encore un an de patience!

La phase 2, elle se déroule « comme prévu ». Mégalis a tiré les leçons de la phase 1 et a optimisé le choix des prestataires et l’organisation du chantier. A raison de « 1000 prises par semaine et par département » le déploiement n’aurait pas de retard. D’ailleurs, la phase 3, est en cours d’étude et les travaux devraient débuter à la fin de l’année 2023 pour d’ultimes raccordements en 2026. Une date butoir fixée au départ à 2030 mais qui a depuis été resserrée. Il faut dire que d’ici là, Orange va abandonner le cuivre.

Evidemment, tout ça parait bien long quand on habite à Ploërmel par exemple et qu’on doit se battre avec un ordinateur qui n’en finit pas de ramer… « Il faut aussi bien comprendre que nous avons fait le choix dès le départ de construire un réseau de qualité qui anticipe les évolutions démographiques prévues pour la Bretagne. Nos armoires par exemple sont surdimensionnées pour pouvoir faire face à l’arrivée de nouveaux habitants », plaide-t-on chez Mégalis. Une précaution qui devrait mettre les bretons à l’abri des déboires rencontrés dans d’autres régions où les usagers sont confrontés à des débranchements intempestifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires