Accueil / Ploërmel Communauté / Saint-Servant/Vannes. Marathon des Sables: Davy Dano a accompli son rêve

Ploërmel Communauté

Publié le 12 avril 2022

Saint-Servant/Vannes. Marathon des Sables: Davy Dano a accompli son rêve

Le Vannetais Davy Dano, originaire de Saint-Servant-sur-Oust, s’était lancé un défi en fin d’année 2021, une promesse faite à lui-même : celle de participer au moins une fois, au Marathon des Sables au Maroc, de préférence maintenant, à l’approche de son 44ème anniversaire…

Le challenge est désormais relevé. Davy Dano a décollé de Paris le jeudi 24 mars, pour participer dès le dimanche 27 mars à la course à pied la plus mythique. Parmi 1100 participants, il a parcouru avec eux les 250 km dans le désert, en 6 étapes, avec sur le dos les 9 kg réglementaires… Après une semaine d’efforts et de persévérance, soit plus de 32 heures à crapahuter dans le désert marocain, Davy Dano a franchi la ligne d’arrivée à la 112ème place au classement général du Marathon des Sables, le vendredi 1er avril…

112è sur 1100

Aujourd’hui 12 avril, il est rentré en France et a repris son poste à la direction de la communication du Conseil départemental. Il nous raconte les détails de son périple. “Je suis heureux d’avoir réussi une telle expérience ! C’est une chance incroyable d’avoir vécu ce marathon à 200%, aussi bien du point de vue sportif que humain. Je m’étais bien préparé et cela c’est bien passé pour moi, également en ce qui concerne la logistique !”, explique modestement Davy ! 112 ème sur 1100, c’est cependant un magnifique résultat, quand on apprend que cette édition a enregistré, tout de même, 300 abandons…

Il lui restera aussi le souvenir d’une aventure humaine extraordinaire. “Souvent on est seul pendant l’épreuve de la journée, on n’a rendez-vous qu’avec soi-même ! La boussole est parfois nécessaire et on doit se faire violence pour continuer et affronter les douleurs et la chaleur, même si je la supporte plutôt bien ! A contrario, le soir, c’est la vie de famille ! En tribu mixte, nous sommes 8 par tentes ouvertes. On s’occupe du bois et du  feu, on partage les repas. Après notre chemin de croix, nous sommes solidaires les uns envers les autres. Nous vivons l’entraide d’une vraie camaraderie. » 

Un opéra en plein désert

Les couchers de soleil sont des moments inoubliables, tout comme la soirée offerte par les organisateurs à chaque édition “Cette année, nous avons eu la surprise d’un moment improbable ! Imaginez-vous, en plein désert, au milieu des dunes, une cantatrice de l’opéra de Paris, venue accompagnée d’un orchestre de 4 musiciens issus des opéras du monde et qui jouent du Puccini…”

Davy explique aussi que la blessure par ampoules aux pieds est la plus grande cause d’abandons. “Nous le savons tous à l’avance et nous en souffrons tous. Malgré les précautions prises, comme celles de porter des chaussures avec une pointure au-dessus de la sienne et d’appliquer une crème matin et soir, les ampoules sont inévitables car les pieds gonflent. Le stand de podologie est le plus fréquenté !”

Tempête de sable

Les participants ont également rencontré de vraies tempêtes de sable, lors des 2 premières étapes. “Pour nous protéger le visage, nous enfilons 2 buff : ce sont des tours de cou, l’un est enfilé sur le haut de la tête, l’autre sur le bas. Les lunettes sur le nez forment la jointure…”

Davy Dano gardera aussi en mémoire la dernière étape : l’étape marathon, longue de 42 km, où il est parti en compagnie des élites, 1h30 avant sa tribu qu’il a saluée… Il gardera aussi le merveilleux souvenir des 7 heures de bus, le dernier jour, qui l’ont ramené à l’hôtel, un trajet qui lui a permis d’admirer le Maroc “De véritables cartes postales !”

Pour conclure et pour répondre à la question : avez-vous côtoyé la population locale ? Davy a raconté, qu’hormis les Berbères qui démontaient les tentes chaque matin, les coureurs ne faisaient que de croiser les habitants, sans échanges…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires