Accueil / Présidentielle 2022 / Guer-OBC. Présidentielle: le « oui, mais… » de Jean-Luc Bléher à Emmanuel Macron

Présidentielle 2022

Publié le 11 avril 2022

Guer-OBC. Présidentielle: le « oui, mais… » de Jean-Luc Bléher à Emmanuel Macron

Suie au 1er tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc Bléher, maire de Guer et président de la Communauté de communes d’Oust à Brocéliande, communique:

« Comme au premier tour, je voterai Emmanuel Macron au second tour des élections Présidentielles.
Mais il devra tenir compte d’un mécontentement exprimé par une majorité de nos concitoyens et amender son projet en intégrant les résultats révélateurs de ces élections, non pas en faisant du débauchage ici ou là mais en proposant un projet de compromis, un projet partagé par le plus grand nombre, au service de l’intérêt général et de la majorité des français et notamment, les plus en difficultés encore plus dans le contexte inflationniste actuel, sinon la contestation sera dans la rue et la France sera ingouvernable.
Je pense par ailleurs qu’une majorité de français considère être mal représentés à l’Assemblée Nationale et, quand on regarde la répartition des suffrages exprimés lors des différents rendez-vous électoraux, il me semble opportun de modifier le mode de scrutin pour répondre à cette attente légitime.

Jean-Luc Bléher »

5 commentaires "Guer-OBC. Présidentielle: le « oui, mais… » de Jean-Luc Bléher à Emmanuel Macron"

  1. Pour paraphraser Mr Bléher et pour une relecture de la politique locale, je suggère :
    « Je pense par ailleurs qu’une majorité de nos concitoyens considère être mal représentés à OBC et, quand on regarde la répartition des habitants des communes rurales, il me semble opportun de modifier le mode de scrutin pour répondre à cette attente légitime »
    Chiche ? ou plus facile d’analyser la politique nationale que de balayer devant sa porte ?

  2. je cite : sinon la contestation sera dans la rue et la France sera ingouvernable.
    OBC compte alimenter la contestation dans la rue sur rendez vous avec les pneus qu elle ne veut plus collecter en decheteries ??…..

  3. C’est effectivement très drôle comme remarque Arti show.
    Sujet moins amusant: cette augmentation du taux de la taxe sur le foncier bâti, prétendue insignifiante, alors que les bases augmentent de 3,8% , et que les recettes de l’interco bénéficient de la dynamique de la TVA!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires