Saint-Martin-sur-Oust. A la découverte du canal en bateau électrique

“L’idée m’est venue quand mon père est décédé. Il était passionné par le canal, c’était un pêcheur… Fabriquer des bateaux, je me suis dit que cette idée l’aurait enthousiasmé. D’autant qu’on a tout ce qu’il faut sous la main…”, raconte Samuel Anne. Dimanche c’était un  peu la vedette de l’opération A dimanche au canal” qui se déroulait au Val d’Oust. Le patron de la scierie de Saint-Martin-sur-Oust n’était pas venu seul. Il avait amarré sa maison, un magnifique bateau, baptisé des prénoms de ses filles “Lilas Capucine, Violette” auquel était accolé un autre bateau, plus petit celui-là.

“Notre scierie, elle existe depuis 4 générations. on a le canal sous les yeux en permanence. On a le savoir-faire, les hommes… Le bateau c’était donc comme une évidence, cela pouvait être une activité complémentaire à la scierie qui permettait en plus de se faire plaisir. Il n’y avait plus qu’à mettre tout ça en oeuvre”, se souvient Samuel. Evidemment, pas question d’avoir recours au plastique. Le projet c’était de construire des bateaux entièrement en bois. “Non seulement en bois, mais en plus qui provient de la région. C’est donc une production totalement locale…”. Encore fallait-il trouver le modèle. Ce sont les gabares, ces bateaux à fond plat destiné au transport de marchandises qui ont inspiré Samuel Anne. Et 1500 heures de travail plus tard, son navire-maison a largué les amarres de Saint-Martin sur Oust.

Mais ce n’est pas tout. Car Samuel a retrouvé la trace de ces petits bateaux qui naviguait sur le canal de Nantes à Brest, tracté depuis le chemin de halage, les Pénettes. Il en a aussi fabriqué trois modèles qu’il a équipés d’un moteur électrique et qu’il propose à la location. Des panneaux solaires assurent la recharge des batteries. Pas besoin de permis pour partir à la découverte de ce canal qui fait la fierté du centre Bretagne et autour duquel s’articulent beaucoup d’activités de loisirs et de projets de développement. A partir de 110 euros par jour, vous êtes seul maître à bord d’une embarcation qui peut emporter jusqu’à 6 personnes et même pourquoi pas un vélo, bien sur sans oublier le pique-nique! La Pénette est “cabanée”, c’est à dire couverte pour protéger les passagers des intempéries.

L’escale de Samuel Annee au Val d’Oust a fait sensation et les participants au pique_nique ont été nombreux à visiter le bateau-maison et à discuter avec le passionné qui compte bien ne pas en rester là. Il a déjà lancé la construction d’un autre navire de 17 mètres de long et espère bien voire une base de location voir le jour du côté de Saint-Martin-sur-Oust dans les prochains mois.

En attendant, vous pouvez d’ores et déjà louer une des trois versions disponibles ou même vous offrir une formule découverte (50 euros les deux heures)

Contacts:

Bretagne Bateaux bois

 

 


'Saint-Martin-sur-Oust. A la découverte du canal en bateau électrique' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.