Accueil / Oust à Brocéliande / Caro. Accessibilité: les bons conseils de Yann Jondot

Oust à Brocéliande

Publié le 28 mars 2022

Caro. Accessibilité: les bons conseils de Yann Jondot

L’accessibilité. Le sujet était à l’ordre du jour du dernier conseil municipal de Caro. La commune s’est en effet fait taper sur les doigts par la préfecture, vie la DDTEM (direction départementale des territoires et de la mer) pour ne pas avoir respecté les engagements pris pour rendre les différents lieux recevant du public accessible à tous et notamment aux personnes à mobilité réduite. L’ancienne équipe municipale s’était engagée dans un « agenda d’accessibilité programmé », prévoyant des travaux étalés sur 5 ans et qui devait s’achever en novembre 2021.

LA DDTEM a donc rappelé la commune à l’ordre lui demandant de fournir un état des lieux des travaux à réaliser, les justificatifs annuels des aménagements et un bilan de la situation… « J’ai ressorti le dossier », expliquait le maire Erwan Gicquel devant son conseil municipal (à écouter sur notre vidéo à partir de 59 mn). Et son analyse révèle un point noir: la mise aux normes de la salle des sports et notamment de l’accès au terrain d’honneur assuré pour l’instant par une rampe abrupte et inadaptée aux fauteuils roulants. Et la facture est salée: en 2016 le coût des travaux était estimé, uniquement pour la salle des sports à 132 000 euros sur un total d’environ 150 000 euros…

Impossible de financer une telle somme, reconnait le maire lors du conseil municipal. Mais comment faire? Après avoir envisagé de demander une dérogation pour la salle de sports, le maire a finalement décidé de faire appel à un expert pour trouver des solutions alternatives. Et c’est Yann Jondot, l’ancien maire de Langoelan, tétraplégique et ambassadeur de l’accessibilité qui a été appelé à la rescousse. Yann Jondot a visité la quasi totalité des communes du Morbihan pour évaluer leur niveau d’accessibilité. Le processus est toujours le même: Yann Jondot arrive dans la commune qu’il parcourt accompagné du maire ou d’un adjoint qui est prié de se déplacer aussi dans un fauteuil roulant. Rien de tel pour découvrir comment un trottoir qui dépasse de quelques centimètres peut devenir un obstacle insurmontable pour un handicapé…

Et samedi, c’est l’expérience qu’il a mené à Caro. Le maire accompagné de plusieurs élus dont Eric Boutant maire-adjoint en charge des affaires sociales, dans le fauteuil, ont donc fait un état des lieux de tous les points noirs du bourg. Tous font l’objet d’une analyse de Yann Jondot. Son crédo, c’est de proposer des réponses techniques les plus efficaces et les moins coûteuses pour la collectivité, fort de son expérience de maire. C’est une sorte de devis à l’envers qui s’établit au fur et à mesure de la visite.

Le défi ultime, c’était donc l’aménagement de la salle omnisport ou plutôt du complexe sportif. Une place de parking handi-longue, la table de tennis de table à déplacer, un cheminement en pente douce pour rejoindre le terrain multisports… Yann Jondot, distille les conseils frappés à l’aune du bon sens. Mais restait la fameuse descente vertigineuse pour accéder au terrain d’honneur. En quelques minutes, une solution est suggérée avec la réalisation d’un chemin en lacets qui pourrait être paysager pour tenir compte du souhait de la commune de mettre en valeur son fleurissement. Yann Jondot apporte aussi des suggestions de subventions. Il est d’ailleurs accompagné d’Olivier Claisse, le référent inclusion et accessibilité du groupe LB Habitat qui assure l’accompagnement administratif des communes dans leurs demandes de subventionnement.

Et sur le terrain d’honneur, vient l’heure du bilan et des comptes. En appliquant les solutions avancées par l’ambassadeur de l’accessibilité la facture totale pourrait retomber aux alentours de 40 000 euros avec un financement possible de près de 50%, ce qui laisserait moins de 20 000 euros à la charge de la commune. A revivre dans notre vidéo ci-dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires