Accueil / Oust à Brocéliande / Sérent. Une journée pour sensibiliser le public et les écoliers sur le handicap sportif

Oust à Brocéliande

Publié le 11 mars 2022

Sérent. Une journée pour sensibiliser le public et les écoliers sur le handicap sportif

A Sérent, le jeudi 10 mars a été dédiée à la cause du handicap sportif, grâce à l’intervention de sportifs en situation de handicap et au soutien de la municipalité…

La journée s’est déroulée à la salle des sports autour de 2 temps forts. Il y a d’abord eu l’accueil de l’ensemble des élèves (du CP au CM2) des 2 écoles primaires de la commune : l’école privé Saint-Joseph en matinée et l’école publique Albert Jacquard l’après-midi. Après les heures scolaires, c’est le public qui a été accueilli. Ouvert à tous, l’assemblée était surtout composée de parents.

L’objectif de cette rencontre était de sensibiliser les participants, enfants d’abord, puis adultes, au handicap sportif et à sa mise en situation de handisports. 

Pour cela 2 premiers intervenants étaient présents dès le matin 9h : Sébastien Rio et Stéphane Genevee ont partagé, avec les écoliers, la présentation de leur discipline sportive avec leurs expériences, matin et après-midi. Une vidéo a été projetée en prémisse, où l’on peut admirer des personnes handicapées, des artistes, des sportifs de toutes disciplines, des personnes dans leur quotidien… 

Sébastien Rio, est atteint d’une maladie neurologique qui le faire souffrir dans la colonne vertébrale et les jambes. Il pratique le paracyclisme. Il est le président de l’association Axcess Handisport, créée en 2017 à Missiriac, qui a pour objectif de venir en aide aux personnes en situation de handicap et d’encourager les enfants à pratiquer une activité sportive… Champion de haut niveau, il a participé au championnat de France en 2020 à Evires en Haute-Savoie. Il s’est classé à la 3ème place, médaillé en bronze à 2 reprises.

Stéphane Genevee est membre et trésorier du club Handisports du Pays de Ploërmel. Suite à un accident de la route, il est en fauteuil roulant depuis l’âge de 29 ans et pratique aussi le paracyclisme.

Après les explications et démonstrations, les élèves ont été invités à se mettre en situation de handicap, en présence de Hélène Teychenne, directrice de l’école publique, de l’équipe enseignante et de 3 élus : Rozen Guégan, Laetitia Le Guen et Jérôme Fablet. Quatre ateliers, avec plusieurs disciplines sportives leur ont été proposés :

-la boccia : une pétanque adaptée, qui se pratique avec des balles en cuir avec du sable à l’intérieur : 2 équipes mixtes de 11 écoliers se sont affrontées ! 

 – le cécifoot : avec un bandeau sur les yeux, les écoliers ont simulé la cécité. Le ballon est équipé de grelots à l’intérieur et Gabriel est convaincu de son efficacité : “Je trouve que c’est facile, avec les vibrations et le bruit…”

 – le fauteuil-basket : Yann a 7 ans. Il est élève dans la classe de CE1 de Mathieu Vignais “Je trouve que c’est tout de même embêtant de ne pas avoir ses jambes. Pour faire avancer le fauteuil, j’ai mal aux bras. C’est pas pratique et fatiguant !”

– le Handbike

Après l’effort, les commentaires des élèves ont souligné, que s’habituer à l’handicap et à un sport doit être difficile, mais que les bras et les épaules font mal… Les explications des intervenants les ont rassurés…

Stéphane Genevee a expliqué aux écoliers, que la personne handicapée n’a pas le choix de se bouger, si elle ne veut pas devenir un fardeau à la charge de son entourage, que la première difficulté est le regard des autres ! Une fois l’acceptation dans sa tête, la volonté est là. Stéphane n’a pas oublié de passer un message fort aux enfants : “pour vous, qui faites du vélo, surtout portez bien votre casque…”

Sébastien Rio a ajouté, que le sport pour les personnes handicapées, comme pour les personnes valides, se pratique pour le plaisir mais aussi pour la santé. “Le sport est une thérapie !” Aux questions posées sur le coût du matériel spécifique, il a répondu qu’il est très onéreux et à donné un exemple de prix pour vélos ou fauteuils roulants, qui varie entre 3000 et 5000 euros. Aux écoliers qui connaissent ses performances, il a répondu qu’il s’entraîne à raison de 10 h par semaine… 

Alexis Bellanger a rejoint Sébastien et Stéphane à 16h30, pour l’accueil du public :

Alexis Bellanger a 16 ans aujourd’hui. Il a perdu sa jambe gauche, suite à un accident de la route, alors qu’il n’avait que 12 ans. “Alors que j’étais piéton, j’ai été percuté par un véhicule…”, explique l’adolescent qui se lance alors dans le sport et choisit la natation.  Il travaille dur et en 4 mois seulement, il atteint un très haut niveau. Il participe au Championnat de France à Limoges, en mai 2021, pour l’épreuve du 100 mètres papillon.

Un goûter et une buvette ont été proposés et une boîte de dons a été mise à disposition des participants à la salle des sports. Les fonds récoltés seront reversés à l’association Axcess Handisports

INFOS PRATIQUES 

Stéphane Genevee et le Club Handisports du Pays de Ploërmel annoncent :

– les 11 et 12 juin 2022 : Championnat de France de paracyclisme à Ploërmel et Gourhel

– Le challenge breton de paracyclisme : sur 3 jours et 3 communes avec,
l’ouverture le 21 août à Ploërmel – à Pontrieux (22) le 24 août – et la clôture à Plouay le 25 août.

Le 25 août : ouvertures de compétitions de cyclismes, ouvertes à l’internationale…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires