Accueil / Oust à Brocéliande / Saint-Abraham. Solidarité: pour rénover la statue, la petite commune a besoin de vous

Oust à Brocéliande

Publié le 25 février 2022

Saint-Abraham. Solidarité: pour rénover la statue, la petite commune a besoin de vous

Ce vendredi 25 février, nous avons découvert en l’église de Saint-Abraham la statue de la Vierge à l’enfant. La rénovation de ce chef-d’oeuvre dépend de la mobilisation de la population. Gaëlle Berthevas la maire, accompagnée de 2 de ses  adjoints, Alexandra Le Ninan et Jean-Marie Bey, de la conseillère Tiphaine Bayon et de Christiane Thonnelier paroissienne et présidente du club de l’Amitié, ont présenté, ensemble, cette statue qui repose dans l’église Saint-Etienne, afin d’encourager un maximum de personnes à voter pour sa rénovation. On vous explique les tenants et les aboutissants de cette histoire qui pourrait être exemplaire de la solidarité d’un territoire.

Cette œuvre a permis à la commune de faire partie des 3 finalistes de la Région Bretagne, du concours organisé par la Fondation de la Sauvegarde de l’Art Français, en partenariat avec Allianz France. Il s’agissait de participer (du 16 septembre 2021 au 31 janvier dernier) à une chasse au trésor exceptionnelle, à travers tout le territoire : celle du Plus Grand Musée de France…

La Vierge à l’enfant de Saint-Abraham a été  identifiée parmi la centaine d’œuvres ayant besoin d’une restauration. Le jury a présélectionné 3 œuvres par région, afin d’établir une liste des 13 œuvres finalistes.

Pour la Région Bretagne, la Vierge et l’enfant de l’église Saint-Etienne à Saint-Abraham a été retenue. Elle se trouve, maintenant, en compétition avec : l’Horloge Galles de 1897 à Melesse (35) et la toile La Pentecôte de l’église Saint-Pierre à Retiers (35). L’oeuvre lauréate bénéficiera d’un prix de 8000 euros pour sa restauration.

Appel à la mobilisation de tous

Les élus et paroissiens de Saint-Abraham ont bien appelé les habitants à voter, mais la commune étant de petite taille, cette mobilisation locale risque de ne pas peser assez lourd dans la balance. Alors, les élu(e)s espèrent recueillir des votes venant des communes voisines, du Pays de Ploërmel et pourquoi pas des Morbihannais en général. ”Dans l’hypothèse d’un échec au concours, si la statue de la Vierge et l’enfant n’est pas lauréate, la commune ne pourra pas rénover cette statue, car elle n’en aura pas les moyens financiers !”, explique Gaëlle Berthevas.

Description de l’œuvre : La Vierge et l’enfant est une statue réalisée en bois de chêne sculpté polychrome, d’une dimension de 1,55 mètre. Cette statue possède de beaux orfrois sculptés avec finesse sur les vêtements. Les mains de la Vierge sont fines et anatomiquement justes, ce qui atteste d’une réalisation maîtrisée. Elle date de la période de la fin des guerres qui opposaient le Royaume de France au  Duché de Bretagne. Les mariages d’Anne de Bretagne avec 2 rois de France (en 1491 avec Charles VIII, puis en 1499 avec Louis XII) marquent le début d’une phase de prospérité ! C’est au cours de cette période que de nombreux nobles édifient et décorent les édifices religieux. La statue de la Vierge et l’enfant est datée de cette époque…

Soyez solidaires du patrimoine local: votez avant le 9 mars

La commune de Saint-Abraham est consciente de la qualité de son patrimoine, et de l’importance de restauration de ce riche patrimoine mobilier et compte sur les bonnes volontés à voter pour la statue de son église.

Pour voter : rien de plus simple : rendez-vous sur le site : ATTENTION : dernière limite : mercredi 9 mars à 23h59

https://www.sauvegardeartfrancais.fr/sondages/vote-allianz-bretagne/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires