Accueil / Ploërmel Communauté / Ploërmel. Beaumanoir : les collégiens s’inspirent aux forges de Paimpont

Ploërmel Communauté

Publié le 8 janvier 2022

Ploërmel. Beaumanoir : les collégiens s’inspirent aux forges de Paimpont

En ce début d’année 2022, les 24 élèves du club nature du collège Beaumanoir ont débuté leur mission, qui consiste à réaliser 8 trophées pour la prochaine édition des « Trophées Bretons du Développement Durable ».

En effet, lauréats de la dernière édition et comme le veut la tradition de ce concours, ce sont eux qui devront fabriquer les prochaines récompenses.

Souhaitant utiliser une ressource locale pour leurs œuvres, le fer était donc une évidence au vu du patrimoine local. C’est donc une visite aux Forges de Paimpont qui a été organisée le jeudi 6 janvier. Elle avait pour objectif de mieux appréhender ce matériau.

Les collégiens étaient accompagnés par le personnel du collège qui pilotait le projet : Gwénaelle Bozec, professeur de SVT, Véronique Paraire, professeur d’arts plastiques, Cécile Roy, professeur de biotechnologies santé et environnement et Michel Le Tarnec agent technique.

La propriétaire des lieux, Agnès de la Paumelière, qui est aussi historienne, a accueilli chaleureusement le groupe d’élèves. Ensemble, ils ont retracé les étapes de la transformation du fer, à travers la découverte du site riche en vestiges du passé. 

Les  différentes étapes de l’extraction des matières premières à l’obtention du fer ont été expliquées avec précision par l’historienne et ont suscité le plus grand intérêt des adolescents et aussi des professeurs.

Agnès de la Paumelière a également présenté l’avancée des travaux du site qui participe actuellement à la mission patrimoine, portée par Stéphane Bern. Elle a pour objectif de recenser des monuments en péril et d’identifier des pistes de financement innovantes pour les sauvegarder. 

Les collégiens retiendront, de cette sortie historique et culturelle, l’importance de travailler avec son environnement :  Les forges de Paimpont conjuguent le bois pour le charbon, le courant d’eau pour la force hydraulique et le minerai pour la matière première…

“C’est dans la logique d’utiliser l’intelligence locale que le socle de leurs trophées sera en fer !”, ajoute Cécile Roy…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires