Accueil / Thématiques / Morbihan / Ploërmel-Vannes. Voici les nouveaux véhicules d’intervention du SMUR

Morbihan

Publié le 20 octobre 2021

Ploërmel-Vannes. Voici les nouveaux véhicules d’intervention du SMUR

Ils sont flambants neuf, équipes du matériel de dernière technologue et surtout spécifiquement conçus pour répondre aux besoins des équipes médicales d’urgence du SMUR de Vannes, Ploërmel et Auray. Ce mercredi après-midi les nouveaux véhicules d’intervention des urgentistes du GHBA ont été officiellement présentés aux équipes qui les utiliseront, aux élus et à toutes les composantes de la sécurité publique du Morbihan, en présence d’Arnaud Guinier, le directeur de cabinet du préfet.

Repères

Le SAMU du Morbihan a son siège au CHBA  (hôpital) de Vannes. Il compte 35 médecins urgentistes, 28 ARM, 24 IDE et 17 ambulanciers

Le SAMU assure la régulation du centre 15 sur l’ensemble du département et s’appuie sur des « effectueurs de soins ». Il s’agit de 8 SMUR -il s’agit des équipes d’intervention mobiles de Vannes, Auray, Ploërmel, Lorient, Quimperlé, Carhaix, Noyal Pontivy, Redon ou des ambulanciers, pompiers, médecins correspondant SAMU, hélismur

En 2020, le SAMU 56 a traité 426 328 appels, géré 215 532 dossiers de régulation, 144 294 dossiers de régulation médicale (53% régulés par un médecin urgentiste, 47% par un médecin généraliste); 6055 intreventions SMUR dont 2063 sur Vannes, 987 sur Auray et 515 sur Ploërmel. Son activité est en progression constante.

En 2020, les équipes du SAMU 56 (c’est lui qui reçoit et traite les appels) ont déclenché 6055 interventions du SMUR (ce sont les équipes d’intervention). Les véhicules utilisés par les urgentistes sont à bout de souffle, d’où cette opération de renouvellement qui représente un investissement assez lourd: 300 000 euros pour les trois véhicules dont 169 000 euros pour l’achat des véhicules et 131 000 pour leur équipement. Car la conception de ces voitures a été élaborée dans le cadre d’un partenariat étroit entre les urgentistes et le concessionnaire Mercèdes dont le Vito a été considéré comme le seul capable de répondre aux exigences des médecins. Il ne s’agit pas d’un équipement standard mais bien d’une adaptation aux besoins réels des urgentistes du Morbihan. C’est ainsi par exemple que ces véhicules disposent de 5 places permettant de recevoir un stagiaire « ce qui est essentiel dans le cadre de la formation continue et permet un renfort en intervention ». Leur coffre est aménagé avec un chariot et des rails permettant le déploiement du matériel que les médecins ont ainsi à portée de main. deux personnes peuvent se tenir derrière le véhicule avec le coffre ouvert sans gêner l’intervention…

Chacun des trois SMUR (Vannes, Auray et Ploërmel) dispose d’un nouveau véhicule neuf qui dispose du même niveau d’équipement.

Bientôt la mise en place du service d’accès aux soins (SAS)

C’est une organisation actuellement testée dans le Finsitère et l’Ille et Vilaine qui devrait être généralisée début 2022 et donc sera opérationnelle à cette date dans le Morbihan. Le Service d’accès aux soins est destiné à répondre aux besoins de soins urgents d’un patient dont le médecin traitant n’est pas disponible. En clair, si vous êtes dans ce cas, il vous suffira de composer un numéro unique -qui n’est pas encore défini- qui vous donnera accès à au service de régulation du SAMU. Le professionnel de santé qui répondra pourra selon les cas donner un conseil médical, proposer une téléconsultation, réserver une consultation adaptée, vous permettre un accès simple à un autre professionnel et bien sur éventuellement déclencher les services d’urgences.

Le fonctionnement de ce SAS repose sur une mobilisation coordonnée des médecins généralistes et des médecins urgentistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires