Accueil / Ploërmel Communauté / Val d’Oust. Abribus déplacé à Quily: l’inquiétude des parents pour la sécurité des enfants

Ploërmel Communauté

Publié le 2 décembre 2021

Val d’Oust. Abribus déplacé à Quily: l’inquiétude des parents pour la sécurité des enfants

Enquête Martine Gatti

Ils sont plusieurs parents à s’inquiéter pour la sécurité de leurs enfants depuis que la compagnie de transports, qui assure le ramassage scolaire dans la commune historique de Quily, a modifié l’endroit de l’arrêt de car. En effet depuis le 8 novembre dernier, l’arrêt est situé au bord de route en campagne, dans l’obscurité complète, à 500 m du centre bourg !

Boris Tsvetoukhine est l’un des papas de ce collectif. Il nous explique le déroulement chronologique de cette affaire, qui concerne les 14 enfants et adolescents utilisant chaque jour ce transport. 

Le déroulement des faits :

Depuis une quinzaine d’années, et jusqu’à la rentrée scolaire de 2021, les transports scolaires BreizhGo de Vannes prenaient en charge le ramassage scolaire des enfants de Quily, sur la ligne en provenance de Guillac. Un seul arrêt était observé à 7h26 à proximité de l’église dans le bourg, où les enfants bénéficiaient d’un abribus ! Tout allait pour le mieux…

“C’est à la rentrée scolaire de septembre, que tout se complique. La compagnie de car, face au nombre important d’élèves sur Guillac, utilise une autre ligne pour le ramassage de nos enfants et le car arrive dans le sens inverse, en provenance de Lizio, cette fois. Il marque son arrêt en face de l’église à 7h23, entre les numéros 2 et 4 de la rue de l’If (entre la rue des Résistants et l’impasse du lavoir). Jusque là, il n’y a rien d’alarmant, et tout le monde s’en contente…”, raconte Boris…

C’est le 4 novembre dernier, que les parents reçoivent un mail de Breizh Go le réseau de transport scolaire de la Région Bretagne, leur annonçant que pour la rentrée du lundi 8 novembre, après les congés de Toussaint, la station de car sera déplacée, au niveau de l’aire de jeux, non loin du cimetière (voir l’encadré ci-dessous).

Ce qu’ils en disent:

Les parents :

Depuis 3 semaines, les enfants âgés de 10 à 18 ans marchent dans l’obscurité totale chaque matin pour se rendre au nouvel arrêt et monter dans le car à 7h20. L’enrobé de la route est neuf mais sans signalisation horizontale ! A certains endroits, il y a absence de trottoirs. Les parents sont très inquiets pour leur sécurité et sollicitent la société de transport, pour trouver une autre solution… “11 enfants sur les 14 sont concernés. Pourquoi ne pas conserver cette station pour les 3 élèves résidants à proximité de l’aire de jeux ? Pourquoi ne pas créer un autre arrêt dans le bourg après la supérette, pour les autres ?” Ils attendent des réponses…

La municipalité de Val d’Oust :

Ce mercredi 1er décembre, Florence Prunet la maire de Val d’Oust s’est rendue sur place, à l’écoute des familles.

Elle leur a expliqué avoir échangé avec un agent de l’antenne des transports de Vannes, que les critères établis par la Région Bretagne sont appliqués et que ce changement de station répond à des aspects de sécurité lorsque le bus vient de ce côté du bourg. « Hélas, en tant que commune, la municipalité de Val d’Oust ne peut intervenir sur des critères régionaux “, a expliqué la maire, qui a cependant apporté d’autres renseignements, visant à trouver une solution à une situation qui, en plus, fait l’objet d’un mauvais concours de circonstance !

 En effet, il se trouve que le 9 novembre dernier, des câbles électriques ont été volés à Quily ! Le bourg n’est plus éclairé depuis quelques semaines, puisque 17 lampadaires ne fonctionnent plus ! Ceci pose un véritable problème, notamment pour les trajets en direction de l’arrêt de bus. La commune cherche une solution rapide pour permettre d’éclairer à nouveau les lieux. « A la fin de la semaine prochaine, ou au plus tard début de la semaine suivante, la société Inéo  remplacera les 530 mètres de câbles pour éclairer à nouveau les 17 candélabres. Nous réfléchissons également à une meilleure sécurisation de la route qui mène à l’arrêt de bus. J’ai donné priorité aux services techniques pour résoudre ce problème au plus vite. Ils soutiendront le travail de Loïc Robert de l’entreprise Bernard. Il a été mandaté pour remblayer l’accotement entre la rue des pommiers et le nouvel arrêt de car, là où il n’y a pas de trottoir. Un drain sera posé puis le dessus sera stabilisé. Les enfants pourront marcher bien à droite ! Ensuite un marquage au sol, avec ligne médiane et lignes de rive, viendra sécuriser le trajet. Il permettra de mieux voir et d’être vu davantage par les automobilistes “, affirme Florence Prunet qui conseille vivement à tous de porter les gilets fluo, plus que jamais indispensables. ..

La Région Bretagne, contactée par téléphone :

La nouvelle station pour le ramassage scolaire, à proximité de l’aire de jeux, a été choisie pour son vaste espace sécurisé, pour l’attente, la montée et la descente du car. Un abri neuf y a été installé du bon côté ! 

“L’ancien arrêt, enclavé entre la rue des Résistants et l’impasse de l’If, est accidentogène. Il présente un danger réel, compte tenu de la position de l’abribus situé en face, sur l’autre côté de la chaussée et il  oblige les enfants à traverser la route pour monter dans le car. D’autre part, il est impossible d’installer un abri bus du bon côté, car la place sur le trottoir trop étroit manque cruellement.

De par notre expérience dans le passé, nous avons constaté, à plusieurs reprises, des accidents dus à cette configuration : pour exemple et de mémoire, au début des années 2000 dans le bourg de Monterblanc, un jeune collégien a quitté précipitamment l’abribus à l’arrivée de son car, a traversé la chaussée et s’est fait faucher par une voiture ! En conclusion, le jeune accidenté s’en est sorti avec une triple fracture aux jambes ! Parfois, c’est plus grave… », explique l’agent de l’antenne des transports scolaires, qui ajoute qu’il y aura toujours des enfants plus éloignés que d’autres, de la station de car…

 Il souligne, cependant, la réactivité de la commune de Val d’Oust pour remédier à ses problèmes, et annonce que des aménagements futurs visant à sécuriser l’environnement de la station, en lien avec la vitesse des véhicules à cet endroit, peuvent être envisagés, en accord entre la Région et la municipalité.

Pour conclure, il rappelle aux familles, que la sécurité des enfants pour le cheminement entre le domicile des parents et la station de car, est de leur responsabilité. Il conseille également les enfants à ne pas oublier de porter le gilet jaune et pourquoi pas de se munir d’un petit éclairage de poche.

Le mail de Breizh Go:

« Pour information et pour des raisons de sécurité, à partir du lundi 8 novembre 2021, l’arrêt de prise en charge des élèves sur le circuit PLO629 Menguy Burban vers Ploermel le matin qui se faisaient auparavant au niveau de l’église (face à l’abri avec un trottoir en fort dévers) est déplacé au niveau de l’aire jeu mitoyenne du cimetière (Voir plan ci-dessous).

L’arrêt de retour le soir et le mercredi midi est maintenu au niveau de l’église.

NB : pour information, pour la sécurité de vos enfants entre votre domicile et l’arrêt, la région fournit des gilets jaunes de sécurité. Pour en recevoir, vous pouvez vous rendre sur le lien https://www.breizhgo.bzh/securite-scolaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires