Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Face à l’épidémie, pas de repas des anciens

Oust à Brocéliande

Publié le 17 novembre 2021

Malestroit. Face à l’épidémie, pas de repas des anciens

Pour la 2è année consécutive, il n’y aura pas de repas des ainés à Malestroit sous sa forme habituelle, c’est à dire le rassemblement de plusieurs centaines de personnes âgées de plus de 70 ans à la salle des fêtes. Face à la dégradation de la situation épidémique et aux multiples contraintes qui encadrent ce type de réunions (pass sanitaire, distanciation…) la municipalité de Malestroit et le CCAS préfèrent jouer la prudence.

C’est donc la même formule que l’an dernier qui a été retenue sous la forme d’un partenariat entre la municipalité et les commerçants de l’UCAM. Cet accord permettra la distribution de bons d’achats aux personnes concernées. Ils seront cette année d’un montant de 15 euros par personne contre 10 l’an dernier, soit une augmentation de 50%. Les chèques cadeaux seront financés pour moitié par la municipalité et le CCAS. les commerçants de l’UCAM prendront en charge la gestion de l’opération et le coût de fabrication des chèques.

Le maire, Bruno Gicquello et la vice-présidente du CCAS, Michelle Le Sauter-Lebel, ont expliqué les raisons de cette décision et détaillé l’organisation de cette opération, que vous pouvez réécouter dans notre vidéo ci-dessous:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires