Accueil / Musée de la résistance bretonne / Saint-Marcel. L’inauguration du Musée de la Résistance

Musée de la résistance bretonne

Publié le 17 septembre 2021

Saint-Marcel. L’inauguration du Musée de la Résistance

Nous avons retransmis en direct et en intégralité les cérémonies inaugurales du musée de la Résistance de Saint-Marcel qui précèdent son ouverture au public. On notera un moment particulièrement émouvant lors de la coupure du ruban inaugural. Le coussin portant le ciseau était en effet présenté par une fillette, Ambra Touzard, arrière-arrière petite fille de Pierre Moussard, un résistant fusillé par les allemands le 18 juin 1944 sur le lieu même où s’élève le musée, à Saint-Marcel

16 commentaires "Saint-Marcel. L’inauguration du Musée de la Résistance"

  1. Bonjour,
    Je suis assez surpris de voir que la famille Bouvard est absente de cette inauguration !!!!!
    Il y a pourtant dans le discours des faits rappelant l’engagement de Loic Bouvard mais bizarrement pas de membres de la famille à l’inauguration !!!!
    Mr BLEHER avez vous une explication a cette non présence ???

    1. C’est un vaste débat … Il faudrait également nommer des personnes qui ont agi dans l’ombre sans en parler autant … , personnes de Saint Marcel et des communes proches dont la discrétion et la modestie incitent tout autant le respect et la considération.
      Leurs familles et leurs descendants ne risquaient pas d’être invités …

  2. Merci de signaler l’absence de notre famille car non invitée!
    La com a su retrouver l’arrière arrière petite fille d’un fusillé mais n’a pas su retrouver aucun membre de notre famille même mon fils Hugues qui habite Malestroit avec sa famille!
    La jeune fille qui lisait le texte écrit par mon mari le lendemain de la bataille avec un ton monocorde alors que c’est un récit de bataille !!et a prononcé le nom de Pierre Puech Samson avec un accent anglais (je l’envoie d’ailleurs aux enfants de Pierre Puech Samson)alors que c’ est Un français de pure souche
    Comme vous l’avez constaté il y a des gens doués
    Merci de votre intervention
    Madame Loic Bouvard

  3. J’ai une petite une pensée pour Mon oncle Gilles Possémé qui avait participé à la création du musée de la résistance et que je visitais souvent quand j’étais jeune. Beaucoup de souvenirs. J’y amenerai mes enfants très vite.
    Jérôme Possémé

  4. Merci , Merci , pour ce superbe « Musée de La Résistance en Bretagne  » Merci !
    1944- Mr Moussard , citoyen ordinaire , est fusillé et Papa …..
    2021- Ambre , son arrière – arrière petite -fille porte sur un coussin les ciseaux pour couper le ruban , quelle reconnaissance émouvante !
    La valeur et la reconnaisance , doivent-elles , se limiter au statut social ?

    Merci , Merci pour ce magnifique « Son et Lumière  » , Merci pour cette belle réalisation au label
    « Musée de France « 

    1. Bien évidement que non, la raison sociale ne doit pas primer sur les valeurs humaines. N’oublions pas que si ce musée existe c’est grâce à, entre autres, Gilles POSSEME et les élus locaux. Également aux interventions politique de Mr Loïc BOUVARD. Celà aurait quand même mérité d’avoir une présence de la famille non!!!!!

  5. je regrette d’apprendre que les gens de St Marcel on été mis sur la touche et écartés par la communauté de l’Oust Brocéliande de Ploërmel , ils paient eux aussi des impôts , alors pourqoui ce mépris , ils ne sont pas moins méritants que les autres fussent-ils être les maitres d’oeuvre de cette reconstruction de ce musée
    jean abline

  6. Chère Madame Bouvard, Chère Elisabeth,
    J’ai bien reçu le mail d’Hugues, votre fils, s’étonnant de ne pas avoir été invité, comme vous-même, à l’inauguration du Musée de la Résistance en Bretagne.
    Comment pouvez-vous imaginer qu’on ait pu oublier cette invitation ? D’autant plus, au regard des liens qui étaient les miens avec Loïc.
    Je peux vous affirmer qu’une invitation vous a été envoyée à Sainte Geneviève, à votre domicile de Saint-Marcel, le 11 août 2021, m’étant assuré personnellement de la réalité de cet envoi.
    Je le regrette profondément et suis tout à fait disponible pour organiser une visite pour vous et votre famille à un moment qui vous conviendra et en ma présence.
    Je vous prie de croire, chère Madame Bouvard, chère Elisabeth, en l’assurance de toute ma considération.
    Jean-Luc BLÉHER

    1. Comment Jean Luc pouvez vous affirmer qu’une invitation nous a été envoyée…il est vrai que vous vous en êtes personnellement assuré!
      Vous connaissez notre maison de St Marcel et sans doute vous êtes vous trompé de code postal..il y a 4 Saint Marcel en France.
      Vous nous proposez de nous faire visiter le Musée et je pense que vous vous riez de nous tous.
      Nous connaissons certainement mieux les lieux que vous.
      Merci merci et peut être encore merci comme la 2e lectrice a su si intelligemment le dire

  7. Cher Jean Luc,
    Comme, tu le signales dans ton commentaire » que tu es très proche de la famille BOUVARD »,
    il aurait été judicieux que tes services ou toi-même s’assurent que Mme BOUVARD ait bien reçu cette invitation, et s’assurer de sa présence à cette inauguration d’autant plus que vous citez ,les écrits de son mari, quelque fois la vie est simple comme un coup de fil!!!

  8. Je pense qu’il faut maintenant arrêter cette polémique.

    Le musée est un devoir de mémoire, et non d’un théâtre d’un nouveau conflit. Il y a eu un couac, est c’est très regrettable. Ma famille a été déçue, et certains blessés. Les propos de ma mère au sujet de la jeune lycéenne qui raconte le récit de la bataille de mon père sont un peu fort… je pense tout simplement que ma mère aurait souhaitée que le texte soit lu par l’un des 15 petits enfants de Loïc BOUVARD, mon père. La mémoire de mon père est encore très présente pour ses enfants, et encore plus pour ses petits-enfants.

    Lire qu’une invitation a été envoyée à Ste Geneviève durant l’été est actée. C’est certainement vrai, mais elle n’est pas arrivée à bon port. Il est dommage d’avoir envoyé visiblement qu’une seule invitation alors que nous sommes en plus de ma mère, 5 enfants ! (Précision : nous n’habitons pas tous ensemble au même endroit !)

    En effet, en réponse à Jean Luc, tu appréciais mon père et je suis persuadé que c’était réciproque.

    Il n’y a pas de question de « statut social » ou de « personnes qui paient des impôts » comme j’ai pu lire dans les commentaires ; c’est simplement rappeler que le musée est là car des gens se sont battus, tant sur le plan militaire il y a 77 ans que sur le plan financier et politique dans les années 1980.

    1. Votre commentaire fait du bien et redonne de la hauteur à ces débats. Si le monde pouvait être aussi conciliant (à l’image de ce qu’a été votre papa)….
      J’entends néanmoins la déception de votre maman.

  9. Comme je comprends la déception de la famille Bouvard. Nous sommes comme eux,oubliés. Mon grand père Mr Félix Rouault a combattu à Saint Marcel et a été décoré de la légion d’honneur le même jour que monsieur bouvard.
    Aucune invitation et aucun appel pour nous demander si nous l’avions reçu. Et mon grand père est toujours en vie et a lu tous vos articles de presse avec émotion, se remémorant cette période sans doute la plus marquante de sa vie !
    Et lorsqu’à l’accueil (après 1h de queue) j’évoque l’oubli, on me répond que c’est un petit couac. Non ! C’est un gros couac.

  10. devant tous ces couacs du a l organisateur du nouveau musee invitation ratee les premiers fondateurs de ce musee pas honore patrik andersen qui s etait tant devoue la gestion est assuree par des non specialistes de la guerre 39 45 manequins sans tetes lubies d un architecte ou d un specialiste de l evenement iel a cote de la plaque vrai labyrinte sans boussole vehicule entasses digne d une fouriere d un vieux garage sortez messieurs les gestionnaires allez voir les autres musees je m arrete au bout de ma deception

  11. Bien d’autres aurait du être invité également par L OBC
    Beaucoup de monde qui ne disent rien …leurs dévouement est gravé dans la tête des personnes concernées..
    Pas besoin de polémiquer a outrance franchement .
    Par contre la Mairies aurait pu inaugurer une rue ou un endroit quelconque a l’encontre de Mr Bouvard plutôt que le rond-point de super u de St Marcel…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires