Accueil / Ploërmel Communauté / Taupont. Vieux bourg : Ils entretiennent un jardin médiéval

Ploërmel Communauté

Publié le 7 juillet 2021

Taupont. Vieux bourg : Ils entretiennent un jardin médiéval

Depuis longtemps déjà, une idée trottait dans la tête d’un groupe de bénévoles de l’association Les Amis du Vieux bourg : celle de créer un jardin partagé pour permettre des rencontres au printemps et en automne autour des plantes…

Finalement, c’est un jardin médiéval, projet qui a été porté par la présidente Isabelle Bourdin, qui vient de voir le jour derrière la chapelle Saint-Golven, sur un espace de 1500M2 environ. Il a été baptisé “Jardin de la Cour Pic-vert”, de façon à respecter le nom attribué au site, à l’époque médiévale…

Une occasion s’est présentée en 2018, lorsque la Communauté de communes a lancé un appel à candidature auprès des associations de patrimoine et proposé des actions culturelles. “Alors, nous nous sommes lancés sur le départ en décrivant notre projet et avons retourné le dossier. Pour notre grand plaisir, nous avons reçu en réponse, des encouragements et des contacts !”, racontent les bénévoles.

A ce moment-là, il fallait mettre en place le projet. Il fut étudié lors de l’assemblée générale de l’association en 2019. La municipalité de Taupont avait donné l’accord pour accompagner le projet et un groupe atelier jardin, composé par une quinzaine de membres sur la trentaine au total, s’est aussitôt formé, pour la création du jardin médiéval.

Les travaux ont commencé au printemps 2020 avec le soutien des services techniques taupontais, pour les apports de matériaux, de la terre et  l’élagage des arbres. Les bénévoles se sont attelés à nettoyer la parcelle, la désherber, tailler la haie, etc…

A l’automne 2020, la structure sur laquelle le jardin médiéval allait prendre place, prit forme. Des parterres en buttes ont été confectionnés, des carrés séparés les uns des autres par du tressage de branches et autres techniques médiévales, le tout assemblé à partir du bois taillé préalablement… Le parterre symbolique en forme de triskel breton n’a pas été oublié !

Au sol, un paillage a été répandu. Il a permis, d’une part de protéger la terre du froid pour pouvoir la travailler durant tout l’hiver et d’autre part pour éviter la pousse des herbes indésirables.

Pour l’heure, le groupe de bénévoles s’est renseigné en matière de permaculture et de biodiversité. “Nous nous organisons entre nous pour l’entretien !”

Après s’être renseigné sur la composition d’un jardin médiéval, les plantations ont vu le jour au printemps dernier : carrés de plantes vivaces (géraniums sauvages, sédums, cestrum oreilles, etc…), des aromatiques médicinales (arnica, verveine, sauge, lavande, romarin, etc…), petits fruits (framboisiers, rhubarbe, etc…), sans oublier les fleurs liturgiques d’ornement comme l’armoise, le plantain, le sureau qui fleurissaient les lieux de culte au Moyen-Age !

INFOS PRATIQUES :

Récemment le bureau de l’association a vu 4 de ses membres sur le départ. Parmi eux, la présidente Isabelle Bourdin qui quitte le Morbihan pour rejoindre le Maine et Loire. Le Conseil d’administration des Amis du Vieux bourg va élire un nouveau bureau…

Des projets d’avenir

Voici différents projets de l’association qui seront soumis au futur bureau :

1)Les bénévoles du jardin médiéval du Vieux bourg de Taupont cultivent un autre projet : organiser des rencontres, des visites pédagogiques, animées par  d’éventuelles conférences, pour faire connaître ce lieu atypique au public.

2)Guy Hays et Joël Richard ont le projet de rénover prochainement le puits, situé sur le même terrain que le jardin médiéval : refaire la toiture et la peinture de l’ossature en bois.

A noter : A la demande des Amis du Vieux bourg, la municipalité va prendre en charge la réfection du mur de l’enclos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires