Accueil / Oust à Brocéliande / Monteneuf. Un nouveau projet pour l’association Les Landes

Oust à Brocéliande

Publié le 5 juillet 2021

Monteneuf. Un nouveau projet pour l’association Les Landes

L’association Les Landes de Monteneuf tenait, vendredi soir, son assemblée générale. Un moment important de la vie de cette association qui pour la première fois depuis des mois, paralysée par la crise sanitaire, accueille à nouveau ces jours-ci des groupes.

Mais dans le silence des périodes de confinement qui se sont enchaînées, l’association n’a pas cessé de travailler et de faire rayonner son action bien au-delà du département. L’action la plus récente et la plus spectaculaire a sans doute été l’ouverture du nouvel espace de reconstitution lors des journées européennes de l’archéologie.

Depuis des mois, l’association travaille aussi à préparer l’avenir. Un avenir qui passe par un partenariat plus étroit avec la communauté de communes, l’Oust à Brocéliande Communauté (OBC). Et cette perspective a donné lieu à l’élaboration de nouvelles orientations à l’issue d’une réflexion en profondeur associant divers acteurs du territoire.

Mais ce nouveau projet ne remet pas en cause les valeurs sur lesquelles repose l’association, mais elle les adaptent à un contexte nouveau. Celui créé par la fusion des trois ex-communautés de communes (CCVOL, Guer, La Gacilly) qui a donné naissance à l’OBC. Jusqu’à cette fusion, les Landes fonctionnaient en partenariat avec la communauté de Guer. « Il s’agit de refonder le projet de l’association pour le mettre à la dimension de son nouveau territoire. L’association a une mission à accomplir sur ce territoire en terme de patrimoine. Il s’agissait de voir comment élargir ce travail à la dimension de ce nouveau territoire », décrypte Marc Bouchez, co-président de l’association.

Ce travail de réflexion a donné lieu à la définition de 4 axes qui constituent la colonne vertébrale des nouvelles orientations que souhaite adopter l’association Les Landes pour réussir son adaptation à son nouvel univers. Il s’agit d’un centre d’éducation à l’environnement et au patrimoine, d’un centre de culture scientifique, d’un centre culturel de mémoire et d’une refonte de la gouvernance de l’association. Il a été présenté vendredi soir à des auditeurs attentifs dont Jean-Luc Bléher, le président de l’OBC et Pierrick Lelièvre, vice-président à la culture et au tourisme. Le président de l’OBC s’est exprimé, soulignant la volonté de l’OBC d’être plus présente au coeur de l’association afin d’être plus associée à ses projets.

Revivez cet échange en vidéo (à 15mn30, l’intervention de Jean-Luc Bléher et à 33mn 08 celle de Pierrick Lelièvre)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires