OBC. Collecte des déchets: l’harmonisation est en marche

Il y a deux ans, trois intercommunalités (CCVOL, La Gacilly et Guer) fusionnaient pour former l’Oust à Brocéliande Communauté (OBC). Des collectivités qui avaient des politiques différentes dans certains domaines et notamment la collecte des déchets ménagers. Guer avait confié sa collecte au SMICTOM, tandis que la CCVOL et La Gacilly fonctionnaient en régie directe, c’est à dire qu’elles prenaient en charge la collecte, les déchets étant traités par le SITTOMMI de Pontivy. Les formules de collecte étaient aussi différentes: à Guer, un nombre déterminé de ramassage des bacs par an, sur la CCVOL des conteneurs et à La Gacilly un système de collecte en porte à porte pour le verre…

« Nous avons l’obligation d’harmoniser nos systèmes de collecte et nous voulons le faire en améliorant la collecte par un  passage à l’apport volontaire. Le but est d’améliorer la qualité du service rendu et sa fiabilité pour les habitants mais aussi d’améliorer les conditions de travail des agents. C’est un gros chantier pour lequel nous avons décidé d’investir 1,6 millions d’euros répartis sur plusieurs exercices… », explique Jean-Luc Bléher, le président de l’OBC. Près de la moitié de ce budget a déjà été consommé pour l’achat de bacs et de bennes à ordures. Désormais, c’est la première phase de cette grand harmonisation qui est en cours. Une évolution qui concerne surtout le territoire de La Gacilly. Fini le ramassage à domicile des bacs jaunes contenant les verres. Désormais les habitants devront trier leurs déchets, déposer tout ce qui est emballages dans un bac spécial et les déchets ménagers dans un autre. Ces bacs seront ramassés une semaine sur deux alternativement. Le verre et le papier devront être déposés dans des conteneurs répartis sur le territoire.

Cette modification des habitudes s’est faite un peu brutalement sur La Gacilly à la suite de la défaillance prématurée des camions de ramassage entrainant un mouvement de protestation des habitants, notamment sur Carentoir. L’OBC a fait un gros effort de communication et d’explications en organisant plusieurs réunions publiques qui ont attiré beaucoup de monde. Aujourd’hui, les responsables de l’OBC considèrent que les habitants ont compris le sens de cette démarche. C’est donc le secteur de La Gacilly qui prend le premier le virage de cette harmonisation. En ce moment, des agents de la communauté de commune font du porte à porte pour expliquer le fonctionnement de la nouvelle formule de la collecte. Chaque foyer se verra doté de deux bacs l’un de 240 litres pour les emballages et l’autre de 120 litres pour les ordures ménagères. Ici ou là en fonction de la configuration des lieux des solutions de bacs collectifs pourront être adaptées.

Parallèlement l’OBC a acheté trois camions bennes en ayant recours aux services de l’UGAP (union des groupements d’achat publics), deux sont destinés à la collecte sur La Gacilly et le 3è vient en remplacement de celui circulant sur le secteur de Malestroit. Un investissement lourd puisque chaque camion représente un coût de plus de 200 000 euros. Mardi en fin d’après-midi Jean-Luc Bléher, le président de l’OBC accompagné de trois vices-présidents (Daniel Brulé, maire de Saint-Congard en charge des déchets, Nathalie Jouan de Tréal, loïc Hervy de Carentoir, Jean-Luc Madouasse de Saint-Martin-sur-Oust) de Dominique Geffroy, responsable du pôle technique de l’OBC, de Camille Poirier responsable du service déchets, Philippe Noireaud de la SEMAT, entreprise conceptrice des bennes et Mireille Pacheu de l’UGAP, sont venus réceptionner les nouveaux camions bennes et échanger avec les agents. Ces derniers ont confirmé l’amélioration de leurs conditions de travail. « Nous sommes très attentifs au risque de TMS (ndlr: troubles musculo-squelettiques) auxquels les agents sont particulièrement exposés et sur lesquels la législation est d’ailleurs très stricte. L’amélioration des conditions de travail fait partie intégrante de notre démarche… », insiste Jean-Luc Bléher.

La mise en place de ce nouveau système de collecte sur La Gacilly, mais aussi l’augmentation de 2% de la taxe de ramassage sur le territoire de l’ex-CCVOL constituent donc les premiers éléments phase de l’harmonisation de la collecte sur l’ensemble de l’OBC. La suivante devrait être la mise en place d’un système uniforme entre Guer et les deux autres ex-communautés qui ont recours à deux syndicats différents. Les réflexions sont en cours…


'OBC. Collecte des déchets: l’harmonisation est en marche' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.