Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de GUER / Réminiac / Régionales 2021. Pays de Ploërmel: Thierry Burlot et “Nous la Bretagne” en campagne

Réminiac

Publié le 4 juin 2021

Régionales 2021. Pays de Ploërmel: Thierry Burlot et “Nous la Bretagne” en campagne

Thierry Burlot est candidat aux élections Régionales qui, pour le premier tour, se dérouleront le dimanche  20 juin. A bientôt 62 ans, le vice-président de la région Bretagne chargé de l’environnement depuis 2010, ingénieur territorial de profession, élu local et écologiste depuis les années 80 et conseiller régional depuis 2004, mène la liste “Nous la Bretagne”.

Thierry Burlot se dit être candidat sans étiquette ! Il est cependant appuyé par la majorité présidentielle et adoubé par le Mouvement Démocrate (MoDem) et par l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI).

Thierry Burlot parcourt la Bretagne à bord de son bus jaune, pour n’oublier aucun territoire. Depuis le début de sa campagne, ce sont déjà 10 000 km qui ont été parcourus à travers les 4 départements…

Ce vendredi 4 juin, il a sillonné le territoire de Ploërmel pour aller au devant des populations.

Dès 9 h, le collectif santé du Centre Hospitalier Alphonse Guérin de Ploërmel a été le premier à recevoir la visite du candidat. Médecins, infirmières et autres agents ont eu l’occasion d’échanger avec lui, sur les problématiques rencontrées à l’hôpital et des inquiétudes autour de son maintien. 80 000 habitants sont concernés !

A 10 h 30, le bus arrivait dans la cour de l’exploitation agricole de Noël Danilo, installée à Ploërmel au village de Quéhéon. Des éleveurs de vaches laitières, de volailles et de porcs étaient présents, ainsi que des professionnels de l’emploi, des agences du travail Intérimaire dans le domaine de l’agro-alimentaire. Ils ont échangé avec Thierry Burlot sur des points essentiels, autour du travail des agriculteurs et de l’avenir des productions. Satisfait, Noël Danilo conclura après la rencontre “L’échange a été positif et constructif pour la Bretagne !”

L’agriculteur ploërmelais a rejoint Tréhorenteuc, ou avec de nombreux autres convives, Thierry Burlot et certains membres de sa liste il a partagé avec eux, la pause du midi dans une ambiance très conviviale. On a pu constater la présence de Yves Bleunven, président de l’association des maires du Morbihan et maire de la commune de Grand-Champ, Armelle Nicolas, maire de Inzinzac-Lochrist, Raymond Le Brazidec, Conseiller Régional sortant, Jean-Charles sentier, maire de Taupont, Jean-Luc Bléher, président de l’OBC et maire de Guer, en compagnie d’une de ses conseillères municipales, Cassandre Le Métayer.

Le vrai enjeu de “Nous la Bretagne” est l’avenir de la Région et l’héritage de Jean-Yves Le Drian, actuellement ministre des Affaires étrangères.

“Mon premier souhait est de faire en sorte que le Conseil Régional soit partagé par l’ensemble des 21 Pays bretons. Il ne doit plus appartenir à Rennes uniquement ! Je souhaite donner des responsabilités thématiques pour rassembler tous les territoires. Il est inutile d’arroser, là où cela pousse tout seul !”, explique le candidat, en souriant !

Il poursuit : “La Bretagne n’est pas une terre de métropoles. Il faut confronter la Bretagne résidentielle et la Bretagne productive, défendre la production agricole, produire mieux et différemment ! Nous devons garder cette Bretagne nourricière, engager les transitions économiques et sociales, donc rééquilibrer les territoires !”

Thierry Burlot ajoute que dans 2 décennies, la Bretagne pourrait compter 500 000 habitants supplémentaires. “Il faut la fibre, un très haut débit et très vite. C’est la priorité des priorités !”, conclut le candidat de “Nous la Bretagne”, pour qui les acteurs autour de la santé doivent être présents partout, sans qu’un seul territoire ne soit oublié ! La  reprise de l’économie bretonne doit également se faire pressante autour du tourisme, du transport  maritime, des métiers de la culture et des arts, etc…

Après sa récréation à Tréhorenteuc, le bus a pris la direction de Guer, où le candidat a estimé nécessaire de rencontrer les professionnels des bars, bistrots et restaurants, ces lieux de partages qui sont à soutenir…

INFOS :

Les 4 têtes de liste départementales de « Nous la Bretagne » sont :

Anne Le Henanff pour le Morbihan (adjointe à la mairie de Vannes)

Marie-Pierre Vedrenne pour l’Ille-et-Vilaine

Tristan Brehier pour le Finistère

Olivier Allain pour les Côtes d’Armor.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires