Accueil / Questembert Communauté / Saint-Gravé / Questembert communauté. Pourquoi faut-il mieux trier nos déchets

Saint-Gravé

Publié le 21 mai 2021

Questembert communauté. Pourquoi faut-il mieux trier nos déchets

Les déchetteries connaissent un grand succès, le tonnage récupéré a presque doublé en dix ans. Mais ce succès à un coût pour la collectivité et alors que se profilent de nouvelles réglementations (interdiction d’enfouissement à l’horizon 2030) les élus mettent en avant le fait que le tri pourrait être mieux fait par les particuliers. « Une grosse partie que l’on trouve dans le caisson du tout-venant n’est pas au bon endroit » déplore Samuelle Marie, responsable déchets à Questembert-Communauté. Or justement le tout-venant, c’est ce qui part à l’enfouissement. 1700 tonnes de tout venant (non valorisable) sont collectées et une analyse réalisée en 2019 a démontré que la moitié de ces déchets jetés n’ont pas été triés alors qu’ils auraient dû être déposés dans un autre caisson.

Des solutions existent: mettre de nouveaux caissons mais surtout les projets de recyclerie permettrons de diminuer le tonnage de tout-venant, à condition que le tri soit bien fait…

Pourquoi un bon tri est important et essentiel ?

Six agents travaillent sur les deux sites (Kervault et l’Épine) et afin d’accompagner aux bons gestes de tri, les contrôles des déchets déposés dans le caisson « d’encombrants non valorisables » seront augmentés en demandant au personnel de vérifier le contenu de tous les sacs déposés dans ces caissons afin de corriger les erreurs de tri…et puis ainsi chacun contribue à faire un geste de plus pour la planète. « C’est une volonté politique d’avoir le bon geste, de trier en amont afin d’éviter les erreurs et de faire gagner du temps dans les déchèteries » souligne Pascal Guiblin, vice-président de Questembert-Communauté et responsable du service déchets.

Un bon tri est aussi important pour l’aspect financier, car les déchets qui sont enfouis coûtent de plus en plus cher notamment parce qu’ils sont soumis à une taxe, la TGAP (taxe générale sur les activités polluantes) qui augmente de manière importante tous les ans. Cela représente une hausse d’environ 85 000 € entre 2020 et 2021, soit 8 € par foyer du territoire. En 2025, cette taxe aura doublé. « Nous étions, à Questembert-Communauté, en avance sur la taxe incitative, et nous voulons rester exemplaires », conclut Patrice Le Penhuizic, président de Questembert-Communauté.

Une seule solution s’impose : diminuer les quantités de déchets enfouis en améliorant la qualité du tri. Le plus simple est de mieux trier chez soi pour mieux répartir les déchets dans les caissons dédiés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires