Départementales 2021. Ploërmel: pourquoi Nicolas Jagoudet et Hania Renaudie sont candidats

Mais pourquoi donc se sont-ils portés candidats aux élections départementales 2021 sur le canton de Ploërmel. Ce lundi après-midi, Nicolas Jagoudet, le maire de Josselin, Hania Renaudie la maire de Campénéac, Jacques Mikusinscki, maire-adjoint chargé des finances de Ploërmel et Sophie Coutant, la maire de Evriguet ont répondu à cette question (voir notre vidéo ci-dessous). En fait, tout est question de conviction et de passion d’un territoire. Eux ce qu’ils défendent ce sont des valeurs comme la proximité, la compétence, l’engagement au service de leurs administrés et c’est pour les porter au coeur de l’assemblée départementale qu’ils ont décidé de se lancer dans la bataille.

Une volonté qui transparait dans le nom donné à leur équipe, révélé par Hania Renaudie (à partir de 3 mn15 de la vidéo) : “la solidarité au coeur du territoire”. Tout est dit. “Nous exerçons au sein de Ploërmel communauté des compétences qui sont en phase avec celles du conseil départemental comme le tourisme ou l’action sociale. Et ce sont des compétences actives”, insiste Nicolas Jagoudet. Travailler au service des citoyens, c’est une mission qui passe par dessus tout et notamment la politique politicienne. C’est pour ça que le choix de se présenter “sans étiquette” est présenté comme un label. “Ce sont des élections de proximité. Nous sommes là au coeur de notre territoire pour oeuvrer pour chacune et chacun d’entre nous. C’est aussi un choix qui est parfaitement cohérent avec nos mandats d’élus municipaux”, martèle Nicolas Jagoudet (11 mn 36 sur la vidéo). La volonté aussi de permettre aux petites communes de ne pas être oubliées. D’où la proposition faites à Sophie Coutant maire d’Evriguet -200 habitants- de rejoindre l’équipe. “Si elle avait refusé de nous rejoindre, on se serait posé la question de continuer ou pas…”, souligne Nicolas Jagoudet (7 mn 26 de la vidéo). Et si Sophie Coutant s’est engagée s’est bien parce qu’elle souhaite “que les petites communes soient plus représentées au sein du conseil départemental, plus soutenues” (12 mn 20 sur la vidéo). Un objectif partagé par Jacques Mikusinski  (13 mn 44 sur la vidéo) “je suis également vice-président du centre de gestion des employés territoriaux du département et à ce titre je suis témoin des difficultés dans lesquelles se débattent au quotidien les petites communes. C’est très dur d’être maire d’une petite commune…”

C’est donc sur ces bases que le quatuor s’est construit, autour d’une conviction qui emporte tout. Même les critiques sévères du président en titre du conseil départemental, François Goulard qui a pourfendu les candidatures dissidentes, en prenant le cas de Ploërmel, n’altère pas la détermination des 4 élu(e)s. Le binôme formé par Nicolas Jagoudet et Hania Renaudie n’est pas nommément cité, mais c’est bien lui qui est visé. “Si cela concerne notre candidature, il y a un élément fondamental dans notre Constitution, c’est la démocratie et le principe de la démocratie c’est d’offrir aux habitants le choix. On peut imaginer son inquiétude (ndlr: celle de François Goulard), car notre candidature est légitime…”, rétorque Hania Renaudie pas plus impressionnée que ça (à partir de 22 mn 25 dans la vidéo).

L’équipe “la solidarité au coeur du territoire” a indiqué son intention de développer son programme concret prochainement. Revivez en intégralité la conférence de presse qui s’est déroulée ce lundi en début d’après-midi.:

 

canton de Ploërmel

 

 

 


'Départementales 2021. Ploërmel: pourquoi Nicolas Jagoudet et Hania Renaudie sont candidats' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.