Ploërmel. Beaumanoir: une minorité de collégiens en classe, avant les autres…

La rentrée scolaire est prévue le lundi 3 mai pour les collèges et les lycées. Seuls les enfants des soignants ont retrouvé les bancs du collège ce lundi 26 avril, une semaine plus tôt que les autres…

Annaïg Hazo, professeur de physique-chimie et Vincent Soubigou, professeur de français gèrent ensemble l’accueil de 6 élèves les jeudi 29 et vendredi 30 avril : 3 élèves de 6ème, 2 élèves de 5ème et 1 élève de 4ème. Les professeurs nous ont fait partager leur quotidien avec les collégiens.

Le travail est moins rigoureux, plus polyvalent qu’en temps normal et observe des temps de pause plus longs, en extérieur notamment. “La relation entre professeur et élèves est différente. Pour ma part, aucun de mes élèves habituellement n’est concerné par cette mesure exceptionnelle ! Il n’y a pas de leçons préparées. Je vérifie les devoirs dispensés par les professeurs habituels de ces élèves et j’apporte mon aide en cas de besoin !”, explique Vincent Soubigou.

La professeure de chimie retrouve cependant les 3 élèves de 6ème qui sont dans sa classe à l’année et qu’elle connaît bien : Neela, Alisée et Axel, 12 ans tous les 3 ! Aujourd’hui, ils ont suivi un cours de chimie, où l’eau et le poivre sont utilisés. Les enfants ont accepté de décrire leurs expériences…

Neela : “Ma mère est dentiste et mon père est médecin généraliste ! C’est pour cette raison que j’ai repris la classe lundi. Aujourd’hui, en cours de chimie, j’ai versé de l’eau dans une pissette puis après avoir ajouté du poivre, j’ai remué le tout avec une spatule. Au début, les grains de poivre se trouvaient partout. Ensuite, ils sont tombés au fond du récipient…”

Alisée poursuit : “Le poivre est resté au fond du bécher car il est plus dense. J’ai ensuite remué le mélange de l’eau et du poivre avec une spatule en fer et le mélange est devenu marron. Nous avons donc fait 2 expériences. Elles nous ont appris ce que sont la décantation et la filtration.” Alisée donne la raison de sa présence au collège, en indiquant que sa maman est secrétaire médicale et que son papa est cuisinier très loin dans un lycée à Lamballe, alors que la famille habite à Augan…

Axel nous décrit les temps libres, puisque tout a été dit sur le cours de chimie ! “Les récréations seront moins longues la semaine prochaine ! Pour le moment, on en profite, car nos pauses sont passées à 1 heure au lieu de 30 minutes. C’est monsieur Soubigou qui nous surveille. Nous avons l’occasion de faire du baby foot, et même de la gymnastique, du tir à l’arc et du ballon dans la cour du collège…”


'Ploërmel. Beaumanoir: une minorité de collégiens en classe, avant les autres…' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.