Accueil / Oust à Brocéliande / Pleucadeuc. Deux rotations pour vacciner les pleucadeucien(ne)s à Malestroit

Oust à Brocéliande

Publié le 26 avril 2021

Pleucadeuc. Deux rotations pour vacciner les pleucadeucien(ne)s à Malestroit

A Pleucadeuc, la vaccination anti-COVID est déjà activement menée par les professionnels de santé depuis le 19 mars. Le maire, Alain Launay ne laisse passer aucune opportunité pour faciliter l’accès à la vaccination de ses administrés et il a mis en oeuvre une opération spéciale pour permettre à ceux qui le souhaitaient de se rendre au centre de vaccination éphémère de Malestroit.

« Bien que nos professionnels (médecins, pharmaciens, infirmiers) aient déjà vacciné beaucoup de personnes de plus de 70 ans, nous avons sollicité des créneaux au centre éphémère de Malestroit et obtenu 10 créneaux, dimanche pour des personnes autonomes et 23 ce lundi matin pour des personnes que nous allons pour la plupart prendre à leur domicile et transporter à Malestroit. Seules, 7, de 70 à 74 ans, s’y rendent par leurs propres moyens », explique Alain Launay. Et ce n’est pas tout. Il a obtenu 25 créneaux au centre de vaccination de Ploërmel mardi après-midi pour vacciner les personnes de cette tranche d’âge concernée ainsi que quelques personnes de moins de 70 ans présentant des comorbidités. Au final, le maire estime que 400 habitant(e)s de Pleucadeuc et des environs (la patientelle des professionnels de santé locaux s’étend au-delà de la commune) auront ainsi été vacciné(e)s.

La vaccination au centre de Malestroit -qui ferme ses portes ce lundi soir- représente un gros travail préparatoire effectué en amont par les membres du CCAS qui ont contacté toutes les personnes répondant aux critères d’âge, les unes après les autres soit par téléphone, soit en se rendant à leur domicile. « Je me suis personnellement rendu dans 33 maisons… », témoigne le maire.

Tôt ce lundi matin, il a pris les commandes du minibus mis à disposition par l’OBC pour prendre en charge les candidats au vaccin. Accompagné d’une bénévole du CCAS, il est allé récupérer les inscrits chez eux. Un premier départ à 8 h 30 puis un second en milieu de matinée. Sur place, au centre de formation Saint-Michel, une autre bénévole du CCAS assure la réception, l’accueil ainsi que l’assistance des personnes concernées, âgées pour la plupart entre 84 et 94 ans. Chaque patient est ensuite redéposé devant son domicile. Et même si cela représente un gros travail, Alain Launay ne cache pas son impatience que ce type d’opération s’étende à d’autres tranches d’âges, afin d’accélérer la lutte contre la pandémie.

Ce pleucadeucien est venu accompagné par son aide ménagère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires