Taupont. Le projet de Maison de la pêche soumis au vice-président de la Région

Le SIAEP (syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable) de Brocéliande rassemble vingt communes des territoires de Ploërmel, Mauron et la Trinité Porhoët. Il est aujourd’hui présidé par Jean-Charles Sentier, le maire de Taupont. C’est ce syndicat qui assure donc l’arrivée de l’eau aux robinets des habitants de ce vaste secteur à partir de deux sources principales, le Lac au Duc et un captage classé Grenelle situé sur l’Oust à Guillac. Un système complexe d’interconnexion met ce territoire à l’abri des pénuries mais ces dernières années, les situations difficiles se multiplient notamment en fin d’été et à l’automne.

L’eau c’est aussi la pêche et le tourisme notamment avec la présence du lac au Duc une des plus importantes réserve d’eau du centre Bretagne. Des activités indissociables de l’attractivité et donc de l’équilibre économique de tout le Pays de Ploërmel. C’est un secteur qui est aussi confronté à des défis majeurs en matière d’équilibre environnemental. Diverses actions ont été lancées ces dernières années pour limiter le déversement de polluants dans les cours d’eau dans lesquelles les agriculteurs se sont impliqués. Cela passe par un équilibre de la fertilisation, une souscription à des mesures agro-environnementales et climatiques, gérées en partenariat avec la Région, la systématisation des couverts végétaux depuis 20 ans, des bandes enherbées près des cours d’eau, l’implantation de haies bocagères. “L’ensemble de ces mesures a contribué à réduire le flux de nitrates de phosphore mais malgré ces efforts, le lac au Duc est toujours régulièrement confronté  à des blooms de cyanobactéries avec de nombreuses conséquences négatives…”, explique le maire de Taupont qui recevait vendredi le vice-président de la Région, Thierry Burlot. celui-ci est également président de l’Office français de biodiversité et vient d’être réélu président du comité de bassin Loire-Bretagne. “C’est donc à de multiples titres que nous avons invité Thierry Burlot à venir constater sur place le travail réalisé mais aussi l’ampleur du chemin qui reste à parcourir”, commente Jean-Charles Sentier.

Et le maire de Taupont a profité de cette visite pour rappeler les différentes initiatives -souvent pionnières- prises par sa commune en matière d’environnement. Thierry Burlot a rappelé l’importance cruciale de l’eau en Bretagne et notamment dans ce centre Bretagne qui en est souligne-t-il “le château d’eau”. Avant que ne débute une réunion technique, Jean-Charles Sentier a organisé une réunion sur le terrain, c’est à dire sur le site du Lac au Duc pour mettre en avant le projet de création d’une maison de la pêche, en compagnie de Thierry Chamaillard, trésorier de l’association l’Ablette Ploërmelaise et d’Eddy Lejeune l’animateur. Un projet qui suppose un investissement de 2 à 300 000 euros. Devant le vice-président de la Région, les acteurs locaux de ce projet en ont défendu l’intérêt environnemental notamment pour le rôle que pourrait jouer cette maison de la pêche dans l’éducation des enfants à la protection du fragile mais indispensable équilibre de l’eau, dont les pêcheurs ne sont finalement que des sentinelles. Les arguments apportés ont visiblement intéressés le vice-président de la Région (voir la vidéo ci-dessous).


'Taupont. Le projet de Maison de la pêche soumis au vice-président de la Région' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.