Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / Ploërmel Communauté / Pays de Ploërmel / Ploërmel / Ploërmel. Une championne influente visite le club d’athlétisme

Ploërmel

Publié le 26 décembre 2020

Ploërmel. Une championne influente visite le club d’athlétisme

 

Gérard Collin, président de l’Entente Sportive Est Morbihan (ESEM) a reçu une invitée de marque en la personne de Dominique Carlac’h. L’ancienne championne de France junior du 400 m est aussi une responsable influente de l’organisation patronale, le MEDEF dont elle est vice-présidente (voir encadré ci-dessous). Et « elle est licenciée au club depuis octobre 2020”, indique Gérard Collin.
Dominique Carlac’h est également membre du bureau de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), depuis les élections du 5 décembre dernier. Une rencontre entre cette sportive aux multiples talents et le président du club ploermelais qui fut l’occasion d’une visite guidée des lieux d’entraînement de L’ESEM à Ploërmel, ce jeudi 24 décembre. Bien que domiciliée dans le 14ème arrondissement de Paris, Dominique Carlac’h est toujours connectée à l’athlétisme, attachée au Morbihan et présente dans sa famille pour les fêtes de Noël.
La visite orchestrée par Gérard Collin a commencé par l’extérieur, avec l’observation de l’emplacement prévu pour accueillir le futur stade d’athlétisme -un sujet cher au coeur du président de l’ESEM- qui devra être pourvu d’une piste de 400 m. Il possèdera : des aires de lancer de disques, de marteaux et de javelots, équipées de cages sécurisées ; des espaces dédiés aux disciplines de sauts en hauteur, en longueur, aux poids et triple-sauts ; des vestiaires ; un réseau informatique, etc… “Le projet est lancé, mais la construction du stade se fait toujours attendre. L’échéance est maintenant reculée à 2024, alors que le lycée public verra le jour en 2022. Pourquoi ce projet de stade ne regarde que la commune de Ploërmel et non pas Ploërmel Communauté ?” s’exclame avec regret le président de l’ESEM.
Gérard Collin entraîne ensuite Dominique Carlac’h dans la halle des sports. Elle constate le confort d’une salle couverte, mais comprend rapidement que la salle est dépassée de nos jours, puisqu’il n’est pas possible pour certaines activités d’y être pratiquées, notamment pour les courses où l’absence d’anneau (piste recourbée de 250 m de long) est un vrai inconvénient et qui manque cruellement ! et Gérard Collin d’ajouter : “La halle des sports devait être, au départ, une solution transitoire pour 10 ans ! Sans équipements adéquats, nos meilleurs sportifs s’en vont !” Et puis, la halle des sports présente un autre inconvénient : celui de devoir partager la salle avec les autres clubs (basket, palets, hand ball, foot, badminton, etc…) « On ne peut pas y laisser le matériel. Pourquoi ne pas espérer un anneau à Ploërmel ? sachant que le Morbihan est le seul des 4 départements bretons, à ne pas en posséder ! Parce que seules les grandes villes comme Brest, St-Brieuc ou encore Rennes peuvent y prétendre ?” s’interroge Gérard Collin…

Dominique Carlac’h une bretonne très engagée :

Dominique Carlac’h est née le 6 octobre 1968 à Pontivy dans une famille d’agriculteurs, mais ses parents sont aussi : professeur de sport en collège pour le père et institutrice pour la mère. Elle vit son enfance dès l’âge de 2 ans à Josselin. Entraînée par son papa au collège, elle n’a que 11 ans, quand elle est sacrée championne de Bretagne du 100 mètres, à Lorient. Adolescente, elle suit une formation de sport-études à Rennes, dès l’âge de 14 ans. Elle pratique l’athlétisme et est entraînée pendant 4 ans par le Rennais, ex champion olympique Francis Kerbiriou, médaillé à 21 ans aux jeux à Munich en 1972 pour le 4 X 400 m. Son élève Dominique Carlac’h décroche, elle, la médaille d’or au championnat de France junior au 400 mètres plats, 3 fois : en 1984 , 1985 et 1986. Elle a 18 ans !
Côté carrière professionnelle :
Diplômée en sciences Po à Grenoble (Sports-Etude de haut niveau), Dominique Carlac’h fonde son entreprise dès l’âge de 22 ans. Elle devient une femme engagée
au niveau national, dans le sport en en milieu associatif. Aujourd’hui 30 ans plus tard, elle est une femme gestionnaire d’une entreprise qui propose des conseils en financement et innovation industrielle, chamboulée cette année par la crise sanitaire “L’important c’est le dialogue social et la confiance. Il faut montrer à la clientèle, que l’on peut toujours travailler d’une part, et d’autre part il faut rassurer ses 40 salariés !”
En 2014, Dominique Carlac’h s’avère être un atout pour le Mouvement des Entreprises de France (MEDEF) qui s’intéresse à elle, car Dominique est une femme cheffe d’entreprise, une sportive qui a atteint un haut niveau national, et parce qu’elle est jeune car moins de 50 ans. Alors, Dominique rejoint le MEDEF, il y a bientôt 7 ans. Elle booste son image en rapprochant le monde sportif du monde économique : “Le sport est un levier pour faire avancer le bien-être en entreprise. Il est un facteur d’attractivité pour les salariés, comme pour les employeurs. 15 de mes salariés mixtes, sur les 40 au total, profitent chaque semaine de 2 séances
coachées au sein de mon entreprise parisienne !” nous confie Dominique.
Après 27 années d’expérience en entreprise et engagée depuis 5 années au MEDEF, Dominique Carlac’h est nommée vice-présidente et porte-parole au MEDEF
le 8 juillet 2018. Elle était la seule candidate femme, parmi les 10 candidats au total !
Son palmarès ne s’arrête pas là. Depuis le 5 décembre dernier, elle a la charge de la commission “sports et entreprise” à la FFA. Elle travaille sur le monde de l’entreprise et de l’athlétisme et crée le lien avec les clubs et associations surtout en province et en milieu rural où cela demeure plus compliqué que dans la capitale !
Pour infos, elle explique que l’équipe FFA 2020-2024, c’est “Impulsion athlé 2024” : une liste de 38 ligues représentées pour toute la France, avec une parité volontaire et 320 000 licenciés dans le pays. Le bureau fédéral compte 18 membres, dont 40% de femmes, ayant en charge les différentes commissions à thèmes.
Dominique Carlac’h a promis à Gérard Collin de revenir les 6 et 7 février prochains pour les championnats de Bretagne de cross-country, qui se dérouleront à Pontivy…

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires