Sérent. Mobilisation maximale des pompiers contre le feu industriel

Une soixantaine de sapeurs-pompiers venus de tout le département ont été mobilisés ce mercredi matin pour combattre un incendie qui s’est déclaré vers 10 heures dans une entreprise de recyclage implantée dans la zone de la Croix Ballais à Sérent. Une mobilisation maximale compte tenu du contexte dans lequel ce sinistre éclate. Ce sont notamment des cartons qui ont pris feu, provoquant un spectaculaire dégagement de fumée. La nature des matériaux très inflammables fait craindre le pire et notamment un embrasement généralisé préoccupant dans cette zone industrielle où est également implantée la société Celvia à quelques centaines de mètres.  “Compte tenu de l’importance du site, nous avons engagé de très importants moyens hydrauliques pour disposer de grosses capacité d’eau pour circonscrire le sinistre et surtout éviter qu’il se propage à l’ensemble des bâtiments”, explique le capitaine Robert, chef des opérations de secours.

Et cette stratégie s’avère payante. “Les premières actions que nous avons mené dès notre arrivée ont été efficaces. Elles ont rapidement permis de circonscrire le feu à un secteur très limité”, poursuit le capitaine Robert. Seize personnes se trouvent à l’intérieur de l’usine au moment de l’incendie et peuvent sortir du local avant l’arrivée des pompiers. Huit d’entres elles ont inhalé des fumées et sont examinées par le service médical des pompiers. Il n’y a aucune hospitalisations. La rapidité et l’importance des moyens mis en oeuvre par les pompiers a évité le pire. A priori, les dégâts semblent assez limités. Le travail des pompiers va se poursuivre plusieurs heures afin de déblayer tous les matériaux entreposés dans le bâtiment, les sortir à l’extérieur afin de parfaire l’extinction et éviter tout risque d’un départ de feu.

Le maire de Sérent Yves Hutter s’est rendu sur place ainsi que les gendarmes.


'Sérent. Mobilisation maximale des pompiers contre le feu industriel' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.