Accueil / Ploërmel Communauté / Campénéac. Grand âge: Claudine Le Breton passe le relais à Amélie Jigorel

Ploërmel Communauté

Publié le 26 août 2020

Campénéac. Grand âge: Claudine Le Breton passe le relais à Amélie Jigorel

Amélie Jigorel (à gauche) prend la relève de Claudine Le Breton

Claudine Le Breton a la passion des personnes âgées chevillée au corps. Elle leur a consacré toute sa carrière d’abord comme auxilliaire de vie sociale puis comme animatrice spécialisée. Elle a pour cela pas renforcé sa formation initiale. Elle a obtenu un Brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire, option personnes âgées et retraitées auquel s’est ajoutée une formation dédiée à l’accompagnement des personnes atteintes de troubles cognitifs et notamment la maladie d’Alzheimer. En 2009, Claudine Le Breton créé un service d’animation à domicile destiné aux personnes âgées. « Je prenais ma petite mallette et je me rendais chez les gens à leur demande… », résume-t-elle. Et puis la crise sanitaire est passée par là. Avec le déconfinement, des contraintes nouvelles sont apparues dont le port du masque. Une rupture pour Claudine Le Breton. Car son métier s’appuie sur les relations humaines, le contact. « Même après plusieurs années, certaines personnes âgées ne connaissaient toujours pas mon prénom. Mais mon visage, ma voix leur permettait de m’identifier… », constate-t-elle. Alors avec un masque qui dissimule les traits et déforme la voix, tous ces repères tombent. Il faut tout reconstruire, repartir de zéro… Au début de l’été, Claudine Le Breton prend sa décision: elle arrête. Mais elle n’abandonne pas pour autant celles et ceux pour lesquel(le)s elle a consacré une grande partie de sa vie. Cette décision est aussi prise parce que Claudine a dans la tête une rencontre faite lors du forum des métiers de Brézéo au début de l’année.

Ce jour-là, elle fait partie des exposants venus présenter leur métier et elle reçoit la visite d’Amélie Jigorel. Titulaire d’un BEP service à la personne, celle-ci occupe divers postes dans des structures ou à domicile. Après une formation spécifique, elle obtient le diplôme DEAVS (Diplôme d’Etat d’Auxilliaire de Vie Sociale) et poursuit sa formation via des stages notamment auprès de personnes en situation de handicap, qui lui permet de décrocher un diplôme d’Etat d’Aide Médico Psychologique. C’est tout au long de ce parcours professionnel qu’elle découvre tout le côté enrichissant qu’apporte le partage d’activités avec ces personnes. « Il y a un réel lien social qui s’établit lors de ces échanges. Cela prend la forme d’un sourire, d’une anecdote sur leurs vies, un fou rire parfois… », explique-t-elle. Et c’est au moment où un problème de santé oblige Amélie à se réorienter qu’a lieu la rencontre avec Claudine Le Breton qui se prolonge par divers échanges. Les deux femmes partagent une même vision. « Elle semble avoir les compétences et la bienveillance pour ce genre d’accompagnement auprès d’un public dit fragile », analyse Claudine Le Breton.

Et finalement, Amélie a décidé de prendre la relève de Claudine en créant sa société « Aj animations ». Dans le prolongement de Claudine, elle proposera aux personnes qu’elle accompagnera (personnes âgées et/ou présentant des troubles de la mémoire et/ou en situation de handicap) des jeux écrits adaptés pour stimuler la mémoire mais aussi de la lecture, des activités manuelles, des promenades… Son activité débute dès le 1er septembre prochain.

Contacts:

Aj animations

tel: 06.22.64.30.48.

Mail: amelie.jigorel@orange.fr

 

Un cahier jeux de mémoire qui fait référence

Claudine Le Breton a donc décidé de prendre du recul. Mais de sa vie consacrée à assister les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs elle a tiré un formidable outil de travail. Elle a constitué un recueil de jeux qui stimulent la mémoire sous forme d’un cahier qui au fil des mois devient une référence pour tous ceux qui travaillent dans ce domaine (aides à domicile, aidants familiaux, certaines structures…). Ce document est soigné jusqu’à sa présentation qui rappelle celle d’un cahier d’écolier (des grands carreaux, la couleur violette de l’encre dans laquelle les écoliers trempaient leurs plumes jusque dans les années 60) et comporte de multiples exercices ludiques: calcul, devinettes, phrases à compléter… « Cela permet par exemple de créer une animation stimulant la mémoire pendant quelques minutes… », explique Claudine Le Breton.

La notoriété de ce cahier de jeux de mémoire s’étoffe par le jeu du bouche à oreille, son succès dépassant de loin ce qu’imaginait son autrice. Ne le cherchez pas en librairie, il est uniquement disponible auprès de Claudine Le Breton (15 euros).

Contact: claudinelebreton.fr

Tel. 06.74.48.90.28.

Tags :

1 commentaire "Campénéac. Grand âge: Claudine Le Breton passe le relais à Amélie Jigorel"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires